Carte séjour

Un trafic de cartes de résident et des cartes d’identité européennes vendues à 3.000 € : L’enquête cible un réseau international

La sûreté de l’aéroport international Ahmed Benbella d’Oran est toujours sur le qui-vive après avoir réussi, fin de la semaine dernière, à démanteler un réseau international spécialisé dans la falsification des documents officiels. Ce groupe mis en cause falsifiait des cartes de résident et des cartes d’identité européennes de plusieurs pays comme l’Espagne, la Belgique, la France et le Canada. Le procureur de la République près le tribunal d’Es Senia (Oran) a été saisi pour octroyer les mandats d’arrêt pour intervenir et prendre en flagrant délit de fraude deux éléments du groupe, l’un de Blida et l’autre d’Alger.
De leur audition, il ressort qu’ils appartiennent à un réseau international composé de trafiquants de différentes nationalités, entre autres tunisienne, italienne et française qui promettait des documents officiels, dont des visas, des passeports et des cartes d’identité à 3.000 euros.
I.M.A.