ecole

TEBBOUNE A PRÉSIDÉ HIER UNE RÉUNION D’ÉVALUATION DE LA SITUATION ÉPIDÉMIQUE Les cours suspendus pour 10 jours dans les écoles, collèges et lycées

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a convoqué hier une réunion extraordinaire d’évaluation de la situation épidémique liée à la Covid-19, en présence des membres du Comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus, le Premier ministre et ministre des Finances, le directeur du Cabinet de la présidence de la République, ainsi que d’autres membres du Gouvernement et des responsables des services de sécurité.

Selon un communiqué de la présidence de la République, après un débat approfondi sur l’évolution de l’épidémie, et les mesures de prévention qu’il conviendrait à prendre en conséquence, il a été noté que la situation épidémique dans le pays « est maîtrisée jusqu’à présent », en dépit de la propagation rapide du virus en milieu scolaire. Un constat suite à quoi, il a été décidé par mesure de précaution, de suspendre les cours scolaires pour une période de 10 jours dans les trois paliers d’enseignement, le primaire, le moyen et le secondaire, et ce à ​​compter d’aujourd’hui jeudi 20 janvier.
Concernant l’Enseignement supérieur la décision de suspendre les cours universitaires ou non est laissée à l’appréciation des responsables des universités, le tout en tenant compte du calendrier des examens et de la possibilité ou non de changer ce programme.
Lors de cette réunion, il a été convenu à l’unanimité que la vaccination reste « le seul moyen d’atteindre l’immunité collective ». C’est d’autant plus qu’il a été constaté que 94% des décès liés à la Covid-19 n’ont pas été vaccinés. De ce fait, il a été souligné lors de cette réunion la nécessité de respecter toutes les mesures sanitaires décidées par les autorités, notamment dans tous lieux de commerces et autres espaces publics. Faute de quoi, il a été donné instruction de fermer immédiatement les établissements qui ne respectent pas les mesures sanitaires y compris dans les transports en commun.
Au plan du transport aérien, il a également été noté que certains vols à destination de l’Algérie ont enregistré un grand nombre de cas de contamination. Ce qui, en conséquence, contraint les autorités à redoubler de contrôle, tout en réduisant le nombre des vols si besoin est.
À l’issue de cette réunion, le Président Tebboune a instruit le Premier ministre et ministre des Finances et le ministre de la Santé, de fournir des tests de détection de la Covid-19, en quantité suffisante, tout en facilitant leur acquisition au profit des citoyens à travers tout le pays.
F. G.