PH. MARCHE AVOCATS

Soutien aux porteurs du drapeau amazigh : Les avocats appellent à une grève générale jeudi prochain

Le Comité national pour la libération des détenus d’opinion (CNLD), a appelé à une grève générale le jeudi 28 novembre prochain, appuyée par un rassemblement des familles des détenus du mouvement populaire et pacifique, à la place Maurice Audin à Alger. L’accélération de la chronique judiciaire ces derniers jours, qui a vu la condamnation par le tribunal de Sidi M’hamed de 28 manifestants accusés d’«atteinte à l’unité nationale» pour avoir brandi l’emblème amazigh et l’acquittement de cinq autres par la juridiction de Bab El Oued, n’a pas laissé les avocats indifférents.
En effet, ces derniers ont décidé de hausser le ton, en attendant, le verdict concernant 20 autres manifestants poursuivis pour les mêmes chefs d’accusation qui est prévu pour aujourd’hui à Sidi M’ hamed. « Après avoir fait état de graves dérives», notamment, poursuivent les avocats, «la condamnation arbitraire des détenus du mouvement populaire et la poursuite des arrestations», il a été décidé, dans une première étape, indiquent-ils, «d’appeler l’ensemble des algériens et des algériennes à une grève générale le 28 novembre prochain» précise le communiqué du CNLD, rendu public à l’issue de la réunion ayant regroupé les avocats et les familles des détenus.
Entre autres, le CNLD a appelé « toutes les mères algériennes à participer au sit-in des mères et des familles des détenus à la place Maurice Audin à partir de 14h00 qui aura lieu la même journée». Annonçant que d’autres décisions seront prises dans les prochains jours, le CNLD a également appelé à un rassemblement devant le tribunal de Sidi M’hamed où 20 détenus entendront aujourd’hui le verdict que prononcera le juge. Rappelons que deux ans de prison ferme et 100 000 dinars d’amende ont été requis contre tous ces derniers. De leur côté, leurs collègues de Tizi-Ouzou ont décidé, en plus d’observer la grève de jeudi prochain, des rassemblements au niveau de la Cour de la ville aujourd’hui et le 2 décembre prochain. Lors de la tenue du Conseil de l’ordre du barreau de Tizi-Ouzou, en session ordinaire. Les avocats ont également décidé le boycott des audiences au niveau de toutes les juridictions de la cour de la wilaya, le mardi et le mercredi, 10 et 11 décembre prochains. Et pour marquer la commémoration de la journée internationale des droits de l’Homme, les avocats de la wilaya de Tizi-Ouzou ont appelé à une marche, le 10 décembre prochain, qui se terminera par un rassemblement au siège de la Cour de Tizi-Ouzou,.

Deux détenus acquittés à Sétif, un autre libéré à Skikda
Le tribunal de Sétif a prononcé, hier, l’acquittement en faveur de deux prévenus (Nacer Agoua et Kerrou Arezki) arrêtés vendredi 22 novembre en possession d’un drapeau amazigh. À Skikda, le tribunal a prononcé la libération provisoire au profit du jeune Walid Laïdouni. Les policiers ont arrêté ce dernier, vendredi dernier alors que le manifestant «prenait des photos avec l’emblème amazigh», selon son avocat. Toutefois, selon Maître Hemaïli Boubaker « le prévenu est appelé à comparaître en janvier prochain ».
Lamia Boufassa