Merabet lyes

Sa demande concerne les zones les plus touchées par le Covid-19 : Lyes Merabet préconise un confinement total

Pour Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), la hausse des cas de Covid-19 en Algérie, due au relâchement dans le comportement des citoyens et le peu de respect par eux des consignes sanitaires et de la distanciation sociale, impose la prise de décisions notamment au niveau local, pour freiner le rythme de propagation de la maladie.

Face à ce constat, le comité de suivi et de l’évaluation de l’épidémie de coronavirus est obligé de revoir ses priorités pour endiguer la propagation de l’épidémie, a estimé Lyes Merabet. « Ce que nous voyons quotidiennement dans la rue est désolant. Les gens sous-estiment la gravité de ce virus. Il y a beaucoup de laisser-aller et peu de citoyens observent les gestes barrières comme le respect de la distanciation sociale et le port de bavette », a-t-il regretté, hier, lors de l’émission « L’invité de la matinée » de la Chaîne une de la Radio nationale. Dans ce contexte, il a estimé que la sensibilisation est plus que jamais nécessaire pour faire prendre conscience du danger du coronavirus sur la santé du citoyen, ainsi que la nécessité d’appliquer et de faire respecter les lois de la République qui obligent les citoyens à observer les mesures préventives, que ce soit dans les espaces fermés ou ouverts. Selon Lyes Merabet, le Plan de lutte contre le Covid-19 est basé sur deux axes : le premier a un trait aux efforts de sensibilisation qui doivent se poursuivre toujours, et le second concerne l’aspect dissuasif, à travers l’imposition d’amendes sur les personnes enfreignant les mesures ou de fermer les commerces et locaux pour les commerçants coupables de ne pas respecter les consignes sanitaires. Dans ce contexte, le président du SNPSP a expliqué que le nombre de cas de Covid-19 qui repartent en hausse et l’expansion de l’épidémie vers d’autres zones géographiques obligent aujourd’hui les experts de la Santé publique à revoir leur politique pour endiguer sa propagation. Il préconise qu’ « un confinement total et non pas partiel sur les quartiers et régions infectées est la meilleure solution pour contrer la propagation de coronavirus ».
Lyes Merabet a alerté sur un autre problème sur lequel les experts de santé publique attirent l’attention : « le nombre de cas de contamination dépistés en Algérie ne reflète pas la réalité de la propagation de coronavirus sur le terrain ». Il précise que « plus on généralisera les tests et le dépistage à d’autres personnes, plus on obtiendra d’autres cas positifs de contamination ».
Hamid Mecheri