Royaume Numide

Royaume de Numidie : Un documentaire en cours de réalisation

L’Entreprise publique de la télévision algérienne (EPTV) s’attelle à la réalisation d’un documentaire sur le royaume de Numidie, qui met en exergue des sites et le patrimoine immatériel de cette époque historique, a-t-on appris dimanche de la réalisatrice Hanane Bourayou.

Hanane Bourayou de la direction de production à l’EPTV a indiqué, en marge du tournage d’une partie de ce documentaire dans la wilaya d’Aïn-Témouchent, que cette oeuvre de 60 minutes traite de l’époque numide et des événements vécus par le royaume numide de l’Est dirigé par Massinissa et le royaume numide de l’Ouest par Syphax. Ce documentaire, qui est à la phase finale du tournage, est le fruit de recherches ayant duré cinq années, s’articule autour d’aspects secrets de la civilisation numide et ne se limitant pas aux royaumes de Cirta et Siga, a-t-elle encore indiqué. L’œuvre télévisée s’est aussi basée sur des sources de Rome et d’Athènes, surtout que le patrimoine de cette époque a été écrit par des Grecs et des Romains, a ajouté la réalisatrice. Le tournage consacré à la wilaya d’Aïn-Témouchent a touché tous les sites datant de l’époque du royaume numide ouest dont l’ile de Rachegoun, le site archéologique de Siga, a souligné Mme Bourayou, qui a signalé que la région est témoin de deux civilisations ayant coexisté en même temps (époques punique et numide) et qui entretenaient des relations commerciales et culturelles. L’ile de Rachegoun reste le site le plus important où ont été découverts des objets remontant à l’époque ancienne et le site archéologique de Siga représente la capitale du royaume de Numidie occidentale. Le tournage comprend également le site de la sépulture royale de Syphax, qui met en évidence d’importants indicateurs de la période, liés principalement à l’architecture et aux croyances. Le documentaire, réalisé par Hanane Bourayou et Chafika Djebali de la direction de la production de programmes pour l’EPTV, s’insère dans le cadre d’une série d’œuvres mettant la lumière sur l’histoire ancienne de l’Algérie. Cette úuvre, qui sera prête avant la fin d’année en cours, s’inscrit dans le cadre de la mémoire nationale et de la valorisation de l’identité algérienne. L’EPTV a déjà réalisé un documentaire sur la civilisations préhistoriques abordant des aspects importants de la civilisations des Beni Ater et de Gabsia et les premières traces de l’homme en Algérie au site d’Aïn El-Hnech à Sétif remontant à plus de 2 millions d’années et au site de Tighennif dans la wilaya de Mascara. Ces documentaires ont évoqué différentes étapes de la vie de l’homme en Algérie à partir de l’âge de la pierre, s’appuyant sur des gravures rupestres et d’objets fabriqués à base de pierres jusqu’aux civilisations ayant édifié des cités et royaumes réputées au bassin méditerranéen.