Bavettes

RISQUE D’UNE TROISIÈME VAGUE DE LA COVID-19 : L’urgence de relever le niveau de vigilance

Face à la hausse inquiétante des cas de contaminations au virus Corona et ses variants britannique et nigérian, le respect des mesures de prévention, dont le port du masque et la distanciation physique, est désormais une question de vie surtout après le relâchement et l’abandon de ces gestes constatés chez les citoyens au cours de ces derniers mois.
Alors qu’une menace d’une troisiéme vague, plus virulente, de la pandémie n’est pas écartée ni par les responsables ni par les professionnels du secteur de la Santé, le niveau de vigilance doit impérativement être relevé afin d’éviter une catastrophe sanitaire. En effet, en plus de la hausse des cas de contamination au Covid dans sa forme originale, les contaminations aux nouveaux variants (britannique et nigérian) suscitent beaucoup d’inquiétude notamment chez les professionnels de la santé qui ne cessent de mettre en garde contre les risques du relâchement des mesures de prévention. D’autant plus que la campagne de vaccination n’a point évoluée enregistrant un énorme retard, ce qui peut être fatal pour l’Algérie. S’exprimant jeudi dernier à ce propos, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a souligné l’importance de se conformer aux mesures préventives, notamment le port du masque de protection et la distanciation physique, car «le vaccin n’est pas l’unique solution». À propos du risque d’une troisième vague, le ministre a déclaré ; «Nous sommes prêts, nous avons pris toutes les dispositions. Nous ne la souhaitons pas, mais nous l’attendons, il y a une forte possibilité qu’elle survienne». Il est important de rappeler que depuis quelques jours, la barre des 200 cas de contamination au virus corona a été dépassée. Vendredi 30 avril, 242 nouveaux cas, et 9 décès ont été enregistrés, alors que 28 personnes se trouvaient en soins intensifs. Pour ce qui est du nombre de cas touchés par le variant le britannique, celui-ci est de 143 cas et 230 cas du variant nigérian.

Les walis appelés à mobiliser tous les moyens pour l’application des mesures anti-Covid-19
De son côté, le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, qui présidait vendredi une réunion par visioconférence avec les walis de la République consacrée au débat de plusieurs dossiers d’actualité, dont l’évolution de la situation épidémiologique, a appelé à la mobilisation de tous les moyens matériels et humains pour le durcissement du contrôle du respect des mesures préventives et l’intensification des campagnes de sensibilisation à l’application rigoureuse du protocole préventif, en partenariat avec les acteurs du mouvement associatif. Beljdoud a souligné la nécessité de relever le niveau de vigilance au plan local et de veiller à l’actualisation constante des enquêtes épidémiologiques, de manière à juguler l’apparition de nouveaux foyers et maitriser la tendance ascendante  des cas.
Ania Nait Chalal

VACCINS ANTI-COVID
Des lots de Sputnik-V et Coronavac réceptionnés vendredi
L’Institut pasteur d’Algérie a annoncé sur sa page officielle facebook la réception, vendredi dernier, de deux lots de vaccins anti-coronavirus chinois et russe. L’IPA n’a toutefois pas précisé la quantité réceptionnée. Justifiant le retard accusé dans l’opération de vaccination contre le covid-19, Benbouzid avait déclaré, jeudi 29 avril, que le monde entier traverse une phase difficile et même les pays producteurs du vaccin enregistrent un manque pour la vaccination de leurs citoyens. Il a rappelé, dans ce cadre d’idées, les démarches entreprises par l’Algérie depuis le début de la pandémie auprès des pays producteurs du vaccin et l’établissement de conventions dans ce sens, mieux encore l’Algérie a même payé des vaccins qu’elle n’a pas encore reçus à ce jour.
Ania Nch