Réseau de gaz naturel : Un milliard de dinars pour la réalisation de 100 km à Bouira

Une enveloppe financière de l’ordre d’un milliard de dinars a été attribuée pour la wilaya de Bouira dans le cadre du fond de garantie des collectivités locales pour la réalisation de 100 km de réseau de gaz en 2019, notamment dans les régions enclavées, a-t-on appris lundi dernier auprès de la wilaya. «Ce montant est destiné à la réalisation, en 2019, d’un réseau de 100 km de gaz au profit des régions rurales et enclavées. Cette annonce a été faite samedi par le wali Mustapha Limani», a expliqué à l’APS le chargé de la communication de la wilaya, Latrache Ladjel. Selon les détails fournis par le même responsable, le taux de couverture actuelle, en matière de gaz naturel dans la wilaya de Bouira, est de l’ordre de 85 %. «Avec la réalisation prochaine des 100 km de réseau de gaz, le taux atteindra les 90 %, ce qui permettra à Bouira d’occuper les premières places au niveau national, en matière de raccordement au gaz», a souligné M. Latrache. A Bouira, plusieurs projets de raccordement au réseau du gaz, gelés en 2017, avaient été dégelés et relancés en 2018, selon la Direction de l’énergie et des mines. L’opération avait permis auparavant à la wilaya d’améliorer les conditions de vie des citoyens de plusieurs communes, notamment dans la partie est et sud de la wilaya, alors qu’actuellement la relance des projets de réalisation de réseaux de gaz devra toucher 9000 foyers. Le raccordement des foyers au réseau du gaz à travers les régions enclavées et montagneuses comme les villages de Boukram, Zbarbar, Guerrouma, Bordj Khris, El-Adjiba, M’Chedallah et Haizer, constitue l’une des priorités des autorités locales de la wilaya. «Notre priorité, est de prendre en charge les doléances de tous les citoyens, notamment celles relatives à l’eau potable, au gaz, au logement, aux routes et à l’ assainissement», avait insisté le wali, Mustapha Limani, au cours d’un précédent Conseil de wilaya. A ce propos, le directeur de l’énergie et des mines, Lazhar Guemini, a précisé à l’APS qu’actuellement, et selon un recensement établi récemment, 20 000 foyers dans la wilaya de Bouira ne sont pas raccordés au réseau du gaz naturel. «Ces 20 000 foyers nécessitent au moins la réalisation d’un réseau de 1300 km et une enveloppe financière approximative de trois milliards de dinars pour les réaliser», a estimé le même responsable.