algerienp4

RAPATRIEMENT : Arrivée de 302 Algériens bloqués en Turquie

Air Algérie poursuit, cette semaine, l’opération de rapatriement des Algériens encore bloqués à l’étranger.

C’est ainsi que 302 ressortissants coincés en Turquie, partis en voyage avant les premières mesures de confinement, ont regagné l’Algérie dans la soirée du jeudi dernier, à bord d’un vol en provenance de l’aéroport d’Istanbul, a annoncé le chargé de l’information et de la communication à Air Algérie, Amine Andaloussi.
S’inscrivant dans le cadre de la poursuite des opérations de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger, le vol A-330 a atterri à l’aéroport international d’Alger à 20h00, a fait savoir Andaloussi. Un autre vol spécial devrait rapatrier, hier, un autre groupe d’Algériens bloqués en Turquie depuis la fermeture des liaisons aériennes en lien avec la pandémie du Covid-19. Ces vols s’inscrivent dans le cadre du programme de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, suite aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, relatives au rapatriement de tous les ressortissants algériens bloqués à l’étranger du fait de la propagation de la pandémie du covid-19.
Les représentations diplomatiques où des Algériens sont bloqués ont pris en charge l’organisation des vols de rapatriement et la communication avec ces derniers via des courriers électroniques et des SMS. Les mesures drastiques de fermeture des frontières adoptées en urgence par beaucoup de pays dans le monde depuis mi-mars pour limiter la pandémie de coronavirus, ont pris par surprise des milliers de voyageurs algériens partis en touriste, subir des soins ou faire des stages et études. Près de 13 000 ressortissants algériens, bloqués dans les quatre coins du monde, ont été rapatriés depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars dernier, a indiqué, mardi dernier, le ministre-conseiller à la communication, porte-parole officiel de la présidence de la République. « L’opération de rapatriement se poursuit », a promis Mohand Oussaïd Belaïd, soulignant que les rapatriés étaient directement placés en quarantaine pendant deux semaines.

Air Algérie sans relâche
Samedi dernier, un avion d’Air Algérie en provenance de l’aéroport international de Dubaï (Émirats arabes unis) a atterri à l’aéroport international d’Alger avec à son bord 266 Algériens qui étaient bloqués dans ce pays depuis mars dernier suite à la suspension du trafic aérien, selon Tahar Allache, PDG de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA). Le vol AH 4063 avec à son bord 266 ressortissants algériens en provenance de l’aéroport international de Dubaï (Émirats arabes unis) a atterri sur le tarmac de l’aéroport international d’Alger samedi à 08H30 avec un retard engendré par les mesures sanitaires appliquées au départ, a déclaré à l’APS Allache. À leur arrivée à l’aéroport, les passagers ont été soumis à toutes les mesures sanitaires mises en place dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, a-t-il ajouté.
Avant cette opération, Air Algérie avait rapatrié 600 voyageurs algériens bloqués en France par deux vols au départ de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. S’ensuit le tour de 229 Algériens bloqués au Maroc d’être rapatriés à bord d’un vol d’Air Algérie au départ de l’aéroport de Casablanca. Le 27 mai dernier, près de 300 ressortissants algériens bloqués à Londres (Grande-Bretagne) avaient également été rapatriés. Les ambassades algériennes dans les pays où des Algériens sont bloqués prennent en charge l’organisation des vols de rapatriement et contactent les concernés par courrier ou SMS.
Hamid Mecheri