Prise en charge des enfants autistes et déficients mentaux à Tébessa : Vers la création d’un premier centre agréé

Un centre agréé par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, spécialisé dans la prise en charge des enfants autistes et déficients mentaux, sera créé «courant 2019» dans la commune de Cheria (45 km sud de Tébessa), a révélé la présidente de l’association «Djisr El Amal», versée dans la prise en charge de cette catégorie sociale. «L’ouverture de cette structure sociale, la première du genre, prévue au titre de l’exercice 2019, vise à venir en aide à cette frange des enfants autistes et déficients mentaux dans le volet psychopédagogique», a précisé à l’APS, Soumia Sebti. La wilaya de Tébessa dispose de pas moins de 950 enfants autistes, selon les statistiques établies le début de cette année par cette association, créée le 12 janvier 2013, a indiqué la même responsable. La même association assure une prise en charge éducative des enfants autistes et déficients mentaux à travers 9 classes concernant le palier primaire de la section préparatoire à la quatrième année et cela dans les grandes communes de la wilaya à savoir, les villes de Bir El Ater, de Cheria et de Tébessa, a rappelé cette présidente, en attendant, selon elle, l’ouverture d’autres classes afin de garantir la formation et l’intégration de cette catégorie dans la société. La prise en charge pédagogique de ces enfants se fera également, ajoute la même source, aux centres spécialisés implantés dans les communes de Tébessa et de Cheria, encadrée par une équipe ayant bénéficié d’une formation annuelle autour des méthodes de prise en charge des enfants autistes, sous l’égide des spécialistes de divers pays arabes à l’instar de la Jordanie, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. «Assurer une prise en charge particulière en faveur de cette frange sociale, et réaliser un diagnostic précoce de cette maladie avec la collaboration de médecins psychologues ainsi que des orthophonistes afin de réduire les souffrances des parents de ces enfants et garantir leur accompagnement, sont les objectifs de l’association -Djisr El Amal-», a affirmé Mme Sebti.