10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
MONDE

Présidentielle russe de mars 2024 : Poutine candidat pour un cinquième mandat

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé vendredi qu’il serait candidat à un nouveau mandat à la tête de la Russie, son cinquième. Le scrutin doit se dérouler sur trois jours, du 15 au 17 mars 2024.
Sa réélection fait peu de doute après près d’un quart de siècle au pouvoir.
Le président russe Vladimir Poutine a annoncé être candidat pour un cinquième mandat à la présidentielle du 17 mars. Le chef de l’État russe – qu’une révision constitutionnelle de 2020 autorise à être candidat encore en 2024 et 2030 –, peut théoriquement se maintenir au Kremlin jusqu’en 2036, l’année de ses 84 ans. « À une autre époque, j’ai eu d’autres pensées concernant cette question. Mais je comprends qu’aujourd’hui il n’y a pas d’autre choix possible. Je vais donc me présenter au poste de président de la Russie », a déclaré l’intéressé, âgé de 71 ans. Vladimir Poutine s’exprimait au Kremlin à l’occasion d’un échange avec des combattants en uniforme, la mère d’un soldat tué en Ukraine, une médecin et un ouvrier d’une mine à qui il venait de remettre des décorations, pendant une cérémonie télévisée. Fait inhabituel, l’annonce avait été faite aux médias russes quelques minutes plus tôt par un participant à cette réunion, Artiom Joga, un combattant et membre du Parlement local russe à Donetsk. « La candidature est chargée de symboles : des héros, des « pères du Donbass » (un territoire ukrainien revendiqué par Moscou, NDLR) veulent voir Poutine à nouveau président….

Un scrutin sur trois jours
Le président de la chambre basse du Parlement, Viatcheslav Volodine, a réagi sur Telegram en insistant sur les « qualités uniques » de Vladimir Poutine, tandis que pour son homologue à la chambre haute, Valentina Matvienko, le chef de l’État « ne fuira jamais ses responsabilités ».
L’élection se déroulera du 15 au 17 mars, peu après le deuxième anniversaire du déclenchement de l’attaque contre l’Ukraine, toujours en cours, et à la veille du dixième anniversaire de l’annexion par la Russie, en 2014, d’un premier territoire ukrainien, la péninsule de Crimée. L’élection aura d’ailleurs lieu dans les régions ukrainiennes occupées par la Russie, où la loi martiale est actuellement en vigueur.

Près d’un quart de siècle à la tête de la Russie
La Commission électorale russe a annoncé vendredi que le scrutin se déroulerait sur trois jours, une pratique instaurée pendant la pandémie de Covid-19. Vladimir Poutine a été président de 2000 à 2008 et l’est de nouveau depuis 2012. Touché par la limite du nombre des mandats, il avait cédé le Kremlin de 2008 à 2012 à un allié, Dmitri Medvedev, mais était resté en tant que Premier ministre l’homme fort de la Russie.
Né en 1952 à Léningrad (redevenue Saint-Pétersbourg), il a d’abord eu une carrière d’agent du KGB, les services secrets soviétiques, notamment en Allemagne de l’Est, avant de rentrer en Russie à la dislocation de l’URSS. Il a commencé son parcours politique à la mairie de Saint-Pétersbourg, avant de rapidement rejoindre le Kremlin et d’y gravir les échelons en cultivant l’image d’un homme efficace, en plein tumulte des années 1990 en Russie.

Related posts

LE GOUVERNEMENT SAHRAOUI DÉNONCE LES ALLÉGATIONS DE LA PROPAGANDE DU MAKHZEN : Le Maroc premier pourvoyeur de terroristes au Sahel

courrier

Coronavirus : 25 millions de cas en Europe, l’UE va lancer la vaccination

courrier

Barrage sur le Nil : Le Soudan sollicite l’intervention du Niger

courrier

70 ans après sa mort Hitler, continue de hanter sa ville natale

courrier

Brésil : Rousseff aux États-Unis pour normaliser les relations

courrier

Enfants déplacés d’Irak : L’école pour en finir avec la violence

courrier