9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

FIAT PRÉSENTE SON DERNIER BIJOU À 3 699 000 DA : « Titano » fait sensation en Algérie

Fiat Algérie a annoncé hier des réductions s’élevant à 3 millions de centimes sur les prix du Pick-up « Titano » dans ses différentes versions, après l’annonce du lancement de ce modèle, en Algérie et au Brésil, qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de développement des produits Fiat au niveau mondial.
Disponible en Algérie avec des tarifs compétitifs, ce modèle, qui fait office de dernière innovation de la marque italienne, sera disponible à partir de 3 489 000 dinars pour la version à cockpit unique 2×4, au lieu de 3 519 000 dinars. Quant au reste des versions double cabine, à deux roues motrices 2×4 ou quatre roues motrices 4×4, elles oscillent entre 3 699 000 dinars et 4 289 000 dinars pour la version «Volcan». , au lieu de 4 310 000 DA. Fiat Titano répond parfaitement aux besoins multiples des clients algériens grâce à sa polyvalence et son expertise technologique. Doté d’une capacité de charge utile élevée, il peut transporter facilement tous types de marchandises, que ce soit pour les professionnels ou les particuliers. Samir Cherfan, directeur des opérations du groupe Stellantis pour le Moyen-Orient et l’Afrique, a indiqué «que le lancement du modèle Titano en Algérie est une étape importante pour le groupe, qui réaffirme l’engagement à renforcer son leadership sur le marché des véhicules utilitaires légers dans la région ».

FIAT tisse sa toile sur le marché algérien, lancement imminent de l’usine d’Oran
L’arrivée du modèle Titano sur le marché algérien marque une étape importante pour l’avenir du groupe Stellantis en Algérie, s’étant fixé comme objectif de répondre aux besoins des consommateurs algériens et d’élargir leur gamme.
Alors que les Pick-up sont prisés par les algériens, notamment les amateurs de véhicules utilitaires, en raison de leur polyvalence et de leur capacité de charge, Fiat Titano vient ainsi concurrencer différents modèles d’autres marques, à l’instar du Toyota Hilux, ce qui en fait un concurrent sérieux sur le marché des pick-up en Algérie. Outre la commercialisation des véhicules FIAT en Algérie, au mois de mars dernier, Stellantis avance à pas de géants, par l’ouverture imminente de l’usine de Tafraoui, à Oran, où sortira la première Fiat 500, version DZ. Par ailleurs, il est important de souligner que l’entrée en service de l’usine d’Oran pourrait provoquer une révolution dans les prix de la marque FIAT en Algérie. En attendant un communiqué officiel du département du ministre Ali Aoun, le Wali d’Oran, Saïd Saïoud, avait confirmé il y a de cela trois jours, que « le démarrage de l’usine Fiat est prévu pour la semaine prochaine, et devrait entrer en pleine production d’ici la fin de l’année, respectant ainsi les délais fixés ».
H. S. A.

Related posts

LA RAPPORTEUSE SPECIALE DE L’ONU SUR LA SITUATION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME A L’ISSUE DE SA MISSION : « Merci au Gouvernement algérien pour ses efforts »

Redaction

EN VISITE DE TROIS JOURS À ALGER : Le président Tebboune en tête-à-tête avec son homologue sierra-léonais

Redaction

SON GÉNOCIDE À GHAZA CONDAMNÉ PAR DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET LES MÉDIAS OCCIDENTAUX DISCRÉDITÉS : Israël dos au mur  

Redaction

RELATIONS ENTRE L’ALGÉRIE ET L’ESPAGNE : Vers le dégel ?

Redaction

GHAZA : Israël poursuit son carnage

courrier

SILA 2023 : L’esprit à la Palestine…

Redaction