Incendie

LES VAGUES DE CHALEUR SIGNENT LEUR RETOUR : Anticiper pour faire face aux incendies

La hausse des températures qui touche depuis quelques jours plusieurs parties du pays, doit impérativement être accompagnée par des mesures de prévention et d’anticipation contre les risques d’incendies et de feux de forêts qui font annuellement des pertes considérables de milliers d’hectares Alors que les BMS se multiplient quant à des vagues de chaleur affectant des régions différentes, les autorités doivent en effet déployer les moyens permettant de réduire au minimum les risques d’incendies. Une démarche tant nécessaire pour éviter surtout le scénario de l’année précédente lorsque les feux de forêts avaient ravagé des milliers d’hectares dans plusieurs wilayas à l’instar de Tipaza. Au mois d’août 2020, les services du Premier ministère avaient fait état de 1381 foyers de feux pour une superficie cumulée de 14 496 hectares dont 4 268 hectares de forêts, 5 563 hectares de maquis et 4 665 hectares de broussailles enregistrés depuis le début de la saison estivale. Les dégâts avaient aussi concerné une superficie de 1 085 hectares de récolte de blé et d’orge, 145 821 bottes de foin, 104 676 arbres fruitiers, 5111 palmiers, 360 ruches d’abeilles. Il est important de rappeler aussi, les incendies qui avaient fait rage en plein automne, dans la nuit du 6 au 7 novembre 2020, simultanément dans 11 wilayas du pays, causant d’importantes pertes matérielles et la mort de deux personnes à Tipasa ce qui avait renforcé l’hypothèse de l’acte criminel, d’autant plus que les feux s’étaient déclarés près de zones d’habitations.
A. N.