Mise en page 1

LE PRÉSIDENT TEBBOUNE NOMME SON NOUVEAU GOUVERNEMENT : Les AE et la Justice changent de mains

Au bout d’une semaine des tractations en coulisses menées par le Premier ministre, le nouveau staff du Gouvernement s’est révélé au grand jour. Le président Tebboune a nommé hier ses membres et l’annonce a été faite à 17H, depuis le palais d’El Mouradia, par le porte-parole par intérim de la Présidence, Samir Aggoune.

Premier élément qui saute aux yeux dans le nouvel Exécutif, le changement qui touche deux portefeuilles de souveraineté. Le premier marque le retour de Ramtane Lamamra, préféré à Sabri Boukadoum, pour diriger le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, et le deuxième a trait à l’arrivée d’Abderrachid Tebbi-Premier président de la Cour suprême- pour remplacer Belkacem Zeghmati à la tête du département de la Justice. À noter une première dans les annales, le PM Aymen Benabderrahmane cumulera les fonctions de ministre des Finances. C’est dire la mission d’importance économique qui attend le premier responsable du gouvernement.
Si maintenant il serait très tôt pour juger les choix qui ont présidé à ces changements, le rappel de Lamamra à ce poste clé répond au besoin de faire peser le rôle de la diplomatie nationale dans la région. Ceci pour ne citer que le dossier libyen sur lequel l’Algérie a besoin de reprendre la main.
À relever également dans le nouveau staff, le renouvellement de confiance témoignée à Ammar Belhimer à la Communication, Kamel Beldjoud au ministère de l’Intérieur, Abderrahmane Benbouzid à la Santé, Mohamed Arkab à l’Énergie et des Mines et Kamel Rezik au Commerce et la Promotion des exportations, ainsi reconduits pour poursuivre leurs missions respectives. Dans le même registre, le président Tebboune a maintenu en poste Youcef Belmehdi aux Affaires religieuses, Abdelbaki Benziane au MESRS, Kaouthar Krikou à la Solidarité et Abdelhamid Hamdani au département de l’Agriculture. Tarek Belaribi de l’Habitat, Kamel Nasri des Travaux publics et Lotfi Benbahmed à l’Industrie pharmaceutique sont tout aussi maintenus, alors qu’Aïssa Bekkaï est rappelé pour diriger le département des Transports. En revanche, le chef de l’État a jugé utile d’opérer une mue à la tête de certains départements et de secouer le cocotier pour d’autres. C’est le cas par exemple du remplacement de Mohamed Oudjaout par Abdelkrim Belabed à la tête de l’Education et le remplacement de Tayeb Zitouni-pour cause de maladie ?- par le SG du ministère des Moudjahidine et des Ayants droits, Laïd Rebika, ainsi que Chemseddine Chitour qui quitte le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables au profit de Ben Attou Ziane. D’autre part et vu la conjoncture, le ministère des Ressources en eau se voit arriver à sa tête Karim Hasni. Le changement a fait d’autres malheureux comme Sidi Ali Khaldi évincé du ministère de la Jeunesse et des Sports, Malika Bendouda de la Culture et des Arts, Mohamed Bacha à l’Industrie et Hachemi Djaaboub au Travail et la Sécurité sociale.
Pour le reste, il y a à souligner la suppression de deux portefeuilles dans le gouvernement Benabderrahmane, à savoir le secrétariat d’Etat chargé du Sport d’élite et le SE chargé de la réforme hospitalière.
Farid Guellil

Liste des membres du nouveau gouvernement :
-Aïmene Benabderrahmane: Premier ministre et ministre des Finances
-Ramtane Lamamra: Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger
- Kamal Beldjoud: Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire
- Abderrachid Tebbi: Ministre de la Justice, garde des Sceaux
- Mohamed Arkab: Ministre de l’Energie et des Mines
- Ben Attou Ziane: Ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables
- Laïd Lebigua: Ministre des Moudjahidine et des Ayant-droits
- Youcef Belmehdi: Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs
- Abdelhakim Belabed: Ministre de l’Education nationale
- Abdelbaki Benziane: Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
- Yacine Merabi: Ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels
- Wafa Chaâlal: Ministre de la Culture et des Arts – Abderezak Sebgag: Ministre de la Jeunesse et des Sports
- Hocine Charhabil: Ministre de la Numérisation et des Statistiques
- Karim Bibi Triki: Ministre de la Poste et des Télécommunications
- Kaouthar Krikou: Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme
- Ahmed Zeghdar: Ministre de l’Industrie
- Abdlehamid Hamdani: Ministre de l’Agriculture et du Développement rural
- Mohamed Tarek Belaribi: Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville
- Kamel Rezig: Ministre du Commerce et de la Promotion des exportations
- Ammar Belhimer: Ministre de la Communication
- Kamel Nasri: Ministre des Travaux publics
- Aïssa Bekkaï: Ministre des Transports
- Karim Hasni: Ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique
- Yacine Hammadi: Ministre du Tourisme et de l’Artisanat
- Abderrahmane Benbouzid: Ministre de la Santé
- Abderrahmane Lahfaya: Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale
- Basma Azouar: Ministre des Relations avec le Parlement
- Samia Moualfi: Ministre de l’Environnement
- Hicham Sofiane Salawatchi: Ministre de la Pêche et des productions halieutiques
- Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed: Ministre de l’industrie pharmaceutique
- Nassim Dhiafat: Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro Entreprise
- Yacine El-Mahdi Walid: Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups
- Yahia Boukhari: Secrétaire général du Gouvernement ».