Le président Bouteflika réunit, aujourd’hui, le conseil des ministres : Le projet de loi de Finances 2019 à l’examen

Un Conseil des ministres se réunira, aujourd’hui, sous la présidence du chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika, autour du texte portant loi de Finances 2019, a rapporté hier, l’Agence nationale de presse.

Lors de cette réunion de haut niveau, il sera d’abord question de donner lecture à la mouture du projet élaboré par le gouvernement, d’enrichir le contenu et/ou d’en opérer des changements avant son approbation probable par le Conseil des ministres.
L’examen de ce projet intervient à un peu plus de trois mois de la fin de l’exercice 2018. Soit, une période lors de laquelle le texte, une fois donc adopté, sera soumis au débat des députés à l’Assemblée populaire nationale avant son examen modéré au niveau du Conseil de la nation.
Il faut avoir sous les yeux les clauses du texte, dont la mouture de l’avant-projet a fuité depuis quelques semaines déjà, et repris par la presse nationale, il y a lieu d’observer le maintien de la politique sociale à l’égard des couches défavorisées de la société avec un budget des transferts arrêté à 1772,5 milliards de dinars. À souligner que le texte est élaboré sur la base d’un prix de pétrole de 50 dollars le baril suivant un taux de change de 118 dinars algériens pour un dollar.
Si l’avant-projet ne compte pas de changements budgétaires importants, hormis celui de rallonger ou de réduire les dotations destinées aux secteurs, l’une des mesures proposées par le gouvernement porte sur la gestion de la collectivité locale. Ainsi, le texte inclut une disposition prévoyant un transfert de recettes budgétaires des communes riches vers les communes pauvres.
D’ailleurs, début de ce mois, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, avait annoncé que le projet de LF-2019 ne comporte pas de mesures d’augmentation des taxes et impôts, alors qu’il rassure du maintien du budget destiné au volet social.
Au cours de la réunion du Conseil des ministres, le projet de loi portant règlement budgétaire pour l’exercice 2016 sera également examiné.
Farid Guellil