Bilan de la saison estival 2018 : 185 cas de décès par noyade enregistrés

Cent quatre vingt-cinq (185) cas de décès par noyade, dont la majorité au niveau des lieux interdits à la baignade, ont été enregistrés durant la saison estivale 2018, a indiqué, hier à Alger, un responsable à la direction générale de la Protection civile (DGPC).
«Sur les 185 cas de décès par noyade, 160 ont été enregistrés en raison du non-respect des mesures de sécurité», a précisé le directeur de l’organisation et de la coordination des opérations d’urgence à la DGPC, le colonel Lalaoui Fouad lors d’une conférence de presse conjointe avec les responsables du commandement de la Gendarmerie nationale (GN) et la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) consacrée à la présentation du bilan de la saison estivale 2018.
Lalaoui a fait savoir, dans ce cadre, que sur les «38 cas de décès enregistrés au niveau des plages autorisées à la baignade, 13 l’ont été en dehors des horaires de surveillance», en sus de «50 cas enregistrés au niveau des plages interdites à la baignade et 97 autres cas au niveau des oueds, barrages et plans d’eau».
R. S.