Chengriha

Le général de Corps d’Armée, Saïd Chengriha : «La sécurité sanitaire est indissociable de la sécurité globale et durable du pays »

Le général de Corps d’Armée, Chengriha Saïd, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a tenu, hier une réunion de travail avec les cadres et personnels de la santé militaire, à l’Ecole nationale de santé militaire en 1ère Région militaire. Dans son intervention, le général de Corps d’Armée, Saïd Chengriha a souligné que sa visite «reflète le grand intérêt accordé par le Haut Commandement au secteur de la santé militaire », en tant que partie intégrante du Corps de bataille de l’ANP » , et qu’elle a également, « pour objectif de donner un ensemble d’instructions et d’orientations » allant dans le sens « de la création d’une nouvelle dynamique, à même de promouvoir ce secteur au niveau escompté ».
Une nouvelle dynamique, à travers notamment, cite l’intervenant « l’amélioration des conditions de prise en charge médicale multiforme » des personnels du ministère de la Défense et de leurs ayants-droit », ainsi que « le maintien d’une disponibilité permanente » pour intervenir et soutenir le secteur de la santé civile, en périodes d’épidémies, de catastrophes et de risques majeurs. Il s’agit aussi de «la couverture sanitaire » des citoyens des régions montagneuses, isolées, frontalières et du Grand Sud. Une dynamique dictée par « la mise en œuvre de l’approche globale » adoptée par le Haut Commandement».
Par ailleurs, il a fait mention du rôle vital assumé par les personnels de la santé militaire face à la pandémie de la COVID-19, et rendu hommage aux sacrifices de tous les personnels, militaires et civils confondus. « La solidarité et la conjugaison des efforts entre les secteurs sanitaires militaire et civil ont été portées à leur apogée » et ont réussi, « dans une large mesure, à limiter les conséquences fâcheuses de cette pandémie sur notre pays ». Cette maîtrise « quasi-totale  de la situation » a apporté à l’ANP « un sentiment de satisfaction et de fierté et une grande force morale », qui lui servira, «  à œuvrer davantage à réunir les exigences de la sécurité et de la stabilité dans notre cher pays ». « Il va sans dire que la sécurité sanitaire est indissociable de la sécurité globale et durable » et celle-ci, poursuit-il  «  demeure pour nous, un objectif majeur qu’il faut atteindre, quelles que soient les circonstances » a-t-il affirmé.
N. B.