Conseil

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL VALIDE LES RÉSULTATS DU SCRUTIN DU 12 JUIN : Le FLN perd 7 sièges et les Indépendants en gagnent 6 supplémentaires

Une semaine après avoir été annoncés par le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, les résultats des élections législatives du 12 juin sont validés définitivement, avec un réajustement près sur le nombre des sièges obtenus par les partis et les listes indépendantes, par le Conseil constitutionnel. C’est lors d’une allocution prononcée hier et transmise en direct sur le journal de 20 heures de la Télévision nationale, que Kamel Fenniche, le président du CC, a annoncé les résultats ainsi revus et validés en conséquence.
Quoique le nombre des recours introduits auprès du Conseil constitutionnel soient nombreux et s’élèvent à 361, dont 48 acceptés, 13 rejetés dans la forme et pareil pour 300 autres dans le fond, la révision des résultats n’aura pas influé sur l’architecture de la représentation des partis et des indépendants dans la nouvelle Assemblée populaire. Ainsi, à retenir le parti FLN qui venait de perdre 7 sièges, soit 98 au lieu des 105 qu’il avait obtenus initialement, alors que les indépendants ont été accrédités de 6 sièges supplémentaires (84 au lieu de 78). Le parti d’Abderrezak Makri, le MSP, quant à lui, a gagné un autre siège pour atteindre 65 au lieu de 64, ceci alors que El Binaa de la même obédience politique en a perdu un siège (39) après l’étude et l’examen des recours par le Conseil constitutionnel. À souligner aussi un siège de plus pour le RND qui passe à 58 alors que le Front El Moustakbal d’Abdelaziz Belaid est resté à 48 sièges. En revanche, le parti de la Voix du peuple (Sawt Echaaâb) a été rétabli dans ses droits et est accrédité de trois sièges.
Enfin, il convient de noter que le taux de participation global, national et à l’étranger, n’a pas changé pour autant. Autrement, niveau de participation aux élections du 12 juin est établi à 23,03% par le Conseil constitutionnel.
Farid G.