laagabp2

LA PREMIERE PHASE DU PROJET DE CONSTITUTION ACHEVéE : « Le dernier mot revient au peuple algérien »

Mohamed Laâgab, chargé de mission auprès du président Tebboune, réaffirme que la première mouture du projet de révision de la Constitution «sera communiquée dans les tout prochains jours, dans la perspective de son enrichissement par les différents acteurs de la scène politique nationale, avant son passage devant le Parlement et le vote du document final par voie référendaire ».
Selon Laâgab, « la commission d’experts chargée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vient d’achever son travail et devra communiquer, très prochainement, la première mouture du projet de révision de la Constitution, clôturant ainsi la première phase de ce grand chantier politique initié par le Président », a-t-il indiqué, lundi, en marge d’une rencontre sur la révision de la Constitution et son rôle sur la consécration de l’acte démocratique en Algérie, organisée à l’institut des sciences juridiques et politiques de l’université Yahia-Fares de Médéa. Dans le même sillage, Laâgab a souligné que l’élite nationale issue des universités, du mouvement associatif, de syndicats, d’organismes, ou de personnalités nationales et de formations politiques, est appelée à « accompagner la publication de cette mouture à travers son enrichissements en formulant des propositions sur des aspects qui ne figurent pas dans ledit document », ajoutant que celle-ci dispose de trente (30)jours, conformément à l’actuel Constitution, pour « débattre du projet avant son passage pour examen devant le Parlement ». Selon le proche collaborateur du Président, le recours au référendum est « incontournable », vu que la révision porte sur un changement « global et profond » de la Constitution et « représente l’une des principales revendications du peuple, auquel reviendra, en définitif, le dernier mot, à l’occasion de ce referendum pour se prononcer sur le sujet ».
Sarah Ou.