Hadj

DOSSIERS DES LAURÉATS DU TIRAGE AU SORT DU HADJ 2019 : Le dernier délai fixé pour le 25 avril

Le début de l’opération du dépôt de dossier de demande de visa, par les personnes lauréates du tirage au sort dédié à la saison du Hadj de cette année, commence aujourd’hui, comme annoncé, mercredi dernier, par le ministère de l’Intérieur. La durée de cette opération se poursuivra jusqu’au 25 avril prochain, date limite fixée par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, à la fin de l’opération de dépôt de dossier de visa, et les concernés par l’accomplissement du hadj aux Lieux Saints de l’Islam. Sont appelés, donc, à partir d’aujourd’hui, à finaliser à temps les procédures nécessaires pour l’obtention dudit document, afin de déposer leurs dossiers au niveau des circonscriptions administratives et daïra, dans le délai fixé. Les hadjis sont tenus de présenter un dossier comprenant un passeport biométrique de validité dépassant les six mois, à compter du mois de juillet prochain et un certificat de bonne santé délivré par la commission médicale de wilaya, attestant l’habilité du pèlerin à accomplir les rites du Hadj. Le dossier de demande de visa doit contenir, également, trois photos en fond blanc et un document d’état civil attestant de la qualité d`accompagnateur légal pour la femme (acte de mariage, fiche familiale ou autres) et une copie du reçu de paiement des frais du hadj, plus le billet d’avion délivré par les agences d’Air Algérie, réparties sur le territoire national. Il y a lieu de rappeler dans ce sens que l’organisation du Hadj de cette année sera assurée par 44 agences de voyages retenues par la commission nationale permanente intersectorielle chargée de préparer la saison du Hadj 2019. Rappelons-le aussi, l’Office national du hadj et de la Omra (ONHO) avait, octobre dernier, mis en garde les candidats au Hadj contre des agences touristiques «frauduleuses», en les informant de la disponibilité de 44 agences touristiques accréditées officiellement pour l’organisation du Hadj, publiées sur le site web officiel de l’ONHO, accessible via «www.onpo.dz». Pour ce qui est du coût du hadj pour cette année, celui-ci, s’élèvera à 56,5 millions de centimes, tarif de transports compris, enregistrant ainsi, une hausse de 50 000 DA par rapport à l’année dernière. à souligner, dans ce sens, que, jusqu’au 11 avril prochain, les hadjis doivent être munis, lors de l’opération de paiement, d’une attestation de succès au tirage au sort, du passeport biométrique et d’un certificat médical.
Mohamed Amrouni