elkacem Felfoul

AUPARAVANT, IL AVAIT SOUTENU LA CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA : Le SNAPAP, aile Felfoul, se joint au mouvement populaire

Le Syndicat national autonome des personnels de la Fonction publique (SNAPAP), aile Belkacem Felfoul, a annoncé l’organisation de rassemblements pacifiques au niveau de toutes les entreprises et des administrations publiques du pays demain de 9h à 12h. Dans un communiqué rendu public jeudi dernier, le syndicat a fait savoir que la décision de recourir à une action de contestation a été prise suite à une réunion avec les présidents des différentes fédérations que regroupe le SNAPAP. Ce qui a motivé cette décision, a-t-on expliqué dans le communiqué, serait la situation actuelle du pays marquée par un grand mouvement populaire pacifique entamé le 22 février dernier pour exiger le changement du système politique ainsi que l’édification d’une nouvelle république. Le SNAPAP qui est, faut-il le souligner, présidé par Belkacem Felfoul, (une aile dissidente du syndicat mère présidé par Rachid Malaoui), a donc décidé de soutenir le mouvement populaire et de joindre sa voix à celle du peuple, alors qu’il avait auparavant exprimé officiellement son soutien au cinquième mandat du président sortant, Abdelaziz Bouteflika. C’est ce que révèle Rachid Maloui président de l’autre aile du SNAPAP. Contacté hier, Malaoui pense qu’il y a «retournement de veste par Felfoul car il avait toujours soutenu le clan de Bouteflika». Notre interlocuteur a précisé que le SNAPAP aile Felfoul a été créé pour « justement casser le vrai SNAPAP qui n’a jamais cautionné le pouvoir». C’est le cas, poursuit-il, lors des précédents mandats où Felfoul s’était toujours désigné le porte-parole des travailleurs et avait soutenu les candidatures du président sortant, « chose que nous nous sommes toujours refusés de faire », a-t-il souligné. Une chose est sûre, pour Malaoui en tout cas, c’est que cet aile felfoul sera bannie par le peuple qui, lui, refuse tout ce qui appartient au pouvoir. S’agissant de son organisation, Malaoui a rappelé que celle-ci est mobilisée depuis le début du mouvement populaire. « Nous avons participé à toutes les marches pacifiques du peuple et nous continuerons à le faire avec lui ». Le président du SNAPAP a révélé, d’autre part, que dans le cadre de ce combat pour une Algérie meilleure, de grandes actions sont en train d’être élaborées avec la société civile, et seront rendues publique prochainement.
Ania Nait Chalal