Economie

NIVEAU JAMAIS ATTEINT DEPUIS LA CRISE DE L’ETE 2014 : Le prix du Brent à 95,52 dollars

petrolep5

Les cours du pétrole s’enflammaient vendredi, alors que le risque d’une invasion de l’Ukraine par la Russie s’intensifiait. Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken ayant estimé qu’une telle invasion pouvait survenir « à tout moment ». Vers 19H00 GMT, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en avril, augmentait de 4,50% à 95,52 dollars ...

Lire la suite »

COMPTES DE TRÉSORERIE DEVISE : La Banque d’Algérie fixe les modalités d’ouverture et de fonctionnement

Banque

Dans une note, adressée aux banques intermédiaires agréées, la Banque d’Algérie a fixé les modalités d’ouverture et de fonctionnement des comptes de trésorerie devise. Cette note renvoie aux dispositions du règlement de la Banque d’Algérie n° 04/2020 du 15 mars 2020, relatif au marché interbancaire des changes, des opérations de trésorerie devises et aux instruments de couverture du risque de ...

Lire la suite »

GROUPEMENT D’INTÉRÊT ÉCONOMIQUE DE LA MONÉTIQUE : 11,6 millions de cartes CIB en circulation

E-paiement

Le nombre de cartes interbancaires en circulation a augmenté de 20% au terme de l’année 2021 par rapport à 2020, pour atteindre 11,6 millions de cartes, a indiqué le Groupement d’intérêt économique de la monétique dans son dernier bilan annuel. Le nombre de cartes interbancaires émises au 31 décembre dernier a connu une hausse de l’ordre de 1.988.607 cartes supplémentaires ...

Lire la suite »

Opep + : Le niveau de production actuel de pétrole maintenu jusqu’à fin avril

Opep

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’OPEP+, ont décidé, jeudi dernier, de maintenir leur niveau de production actuel, et ce jusqu’à fin avril prochain, a indiqué le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab. S’exprimant à l’issue de la 14ème réunion ministérielle des pays de l’OPEP+ qui s’est tenue par visioconférence, Arkab ...

Lire la suite »

Développement de l’industrie automobile : des intentions et des attentes

Déterminé à réduire la dépendance du pays aux hydrocarbures, le gouvernement mise sur le développement d’une industrie solide, notamment de certaines filières classées «prioritaires», telles que l’industrie automobile. Il faut dire que cette année les choses commencent à bouger de ce côté. Entre Peugeot, Fiat et Iveco les intentions de mettre en place des usines de montage dans notre pays ...

Lire la suite »

Smaïn Lalmas, président de l’ACE, au Courrier d’Algérie : « l’installation des usines de montage de véhicules est un facteur de dynamisation du tissu industriel »

-Le Courrier d’Algérie : Un sujet qui n’a pas vraiment dominé l’actualité et qui est presque passé inaperçu malgré son importance, celui de l’installation des constructeurs automobiles italiens Fiat et Iveco en Algérie, s’ajoutant au projet de Peugeot. Pourtant, ce genre de projets pourrait chambouler toute l’industrie automobile en Algérie mais aussi l’économie nationale. -Smaïn Lalmas : Le constructeur automobile ...

Lire la suite »

Finance islamique : la panacée à la crise ?

Ce sont les moments de crise qui font ressortir, souvent, des sujets qui peuvent être des remèdes à certains problèmes. La crise économique que traverse actuellement l’Algérie suite à la chute des cours du pétrole pousse le gouvernement à chercher d’autres alternatives pour y faire face. Quand on parle de crise économique, l’on se réfère au caractère fluctuant et cyclique ...

Lire la suite »

Il se réunira, le 15 septembre avec le Gouvernement : le CNES retrouvera-t-il sa crédibilité ?

Face à la crise économique que traverse actuellement le pays engendrée par la baisse des cours du pétrole, le gouvernement choisit la concertation. Après la réunion avec les walis, une rencontre sera organisée, le 15 septembre prochain, et regroupera le Conseil national économique et social (CNES) et les experts économiques pour examiner la situation économique du pays. Une première du genre ...

Lire la suite »

Abderrahmane Mebtoul, expert et consultant international en économie au Courrier d’Algérie : «il faut revoir le fonctionnement du CNES»

Le Courrier d’Algérie : On reproche ces dernières années un changement du rôle du CNES dans le développement économique et social du pays. Etes-vous de cet avis ? Abderrahmane Mebtoul : Ayant été expert indépendant de 1996 à 2008 ayant démissionné fin 2008, à ce titre, il s’agit impérativement de revoir le fonctionnellement du conseil économique et social (CNES), hiberné ...

Lire la suite »

Freiner la hausse des importations : que proposera le CNES ?

Dans son rapport 2011-2012 sur l’état économique et social de la Nation, le CNES constate que la hausse des importations a rendu l’équilibre financier externe de l’Algérie « vulnérable », malgré les mesures d’encadrement du commerce extérieur mises en place en 2009 pour juguler les sorties massives de devises. Le gouvernement a besoin de mettre en place de nouveaux instruments pour freiner ...

Lire la suite »