Bassins d’irrigation agricole à Sidi Bel Abbès : Lancement d’une session de formation en aquaculture

La direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Sidi Bel-Abbès a lancé une session de formation en aquaculture en bassins d’irrigation agricole, dans le cadre de l’investissement dans ce domaine, a-t-on appris lundi du directeur du secteur, Hamou Fatmi.

Le même responsable a souligné que cette session, lancée en début de semaine, prévoit de former 25 agriculteurs sur les méthodes de pisciculture en eau douce et en milieu agricole en leur proposant des expériences réussies. Cette session vise à faire connaître aux agriculteurs les avantages de la pisciculture en bassins d’irrigation agricole, parmi lesquels bénéficier de l’expérience relative au remplacement des engrais artificiels en engrais naturels par l’exploitation des eaux de pisciculture riches en matières organiques qui accroissent la fertilité du sol.
Outre l’intégration de la pisciculture en agriculture, cette session permet d’inciter à l’investissement dans ce créneau en attirant des agriculteurs et des jeunes, a souligné le même responsable, signalant qu’une convention a été signée entre la direction du secteur et les sections des agences Ansej et Cnac pour bénéficier des crédits d’investissement dans le domaine aquacole, en leur assurant un accompagnement du terrain. La directrice de l’école de formation technique de la pêche et d’aquaculture de Béni-Saf (Aïn-Témouchent), Merini Mouffok Souad, a annoncé que l’aquaculture est devenue un support au secteur agricole ce qui nécessite d’intensifier ces sessions pour faire profiter un grand nombre d’agriculteurs et la généraliser au secteur agricole pour améliorer la qualité de la terre, réaliser l’autosuffisance et réduire la facture d’importation des engrais industriels. Elle a ajouté que l’aquaculture représente une expérience réussie au niveau des zones agricoles de la wilaya d’Aïn-Témouchent où des fellahs ayant ensemencé des alevins aux bassins d’irrigation ont récolté une production agricole abondante. La même responsable a appelé les agriculteurs, disposant de bassins d’irrigation, de s’approvisionner en alevins de poissons disponibles à travers les directions de la pêche et des ressources halieutiques pour profiter de cette expérience. Cette session de formation, organisée au niveau de la bibliothèque principale de lecture publique «moudjahid Mohamed Kebbati», est initiée par la direction de la pêche et des ressources halieutiques de Sidi Bel-Abbès et l’école de formation technique de la pêche et d’aquaculture de Béni-Saf jusqu’au 8 mars courant. Une seconde session est prévue du 11 au 25 mars courant, selon les organisateurs.