Andaloussiates el Djazair : Soirée artistique animée par l’Association Les Beaux Arts d’Alger et Karim Semmar

Une soirée artistique andalouse a été animée samedi à Alger par la Troupe musicale de l’Association culturelle et artistique de musique arabo-andalouse les Beaux Arts d’Ager et l’artiste Karim Semmar, dans le cadre de la 17e édition de « Andaloussiates el Djazair ».

La première partie de la soirée qui a duré près de deux heures, a été marquée par l’exécution de « nouba mezmoum » par 30 membres de l’Association les Beaux Arts qui ont interprété avec brio plusieurs morceaux du patrimoine andalous ancestral puisés de l’école algéroise Sanaa. Les solistes de la Troupe ont interprété lors de cette partie plusieurs chansons hors du programme collectif dont Siham Boumaza, Yasmine Safasaf, Bochra Maouadj, Amira Chekchek et Youcef Nouar, outre l’exécution d’istikhbars par Karim Melzi sur la mandoline, Sami Roumani sur l’Oud, Chaker Hani sur la Kouitra et Abdelhadi Boukoura sur le violon. En deuxième partie, Karim Semmar a interprété nouba Mdjenba, accompagné des 12 membres de sa troupe appartenant en majorité à l’Association Les Beaux Arts d’Alger. Artiste et pianiste diplomé du Conservatoire d’Alger dans les années 1980, Karim Semmar a étudié la musique auprès des chouyoukh de l’Art algérois tels que Farid Oudjdi et Mustapha Boutriche, de même qu’il a eu à côtoyer lors de sa carrière artistique Cheikh El Kobi, Cheikh Amar Ezzahi, Kamel Bourdib et d’autres grands noms artistiques. Il a fait partie de plusieurs associations de musique andalouse dont Soundoussia, Fakhardjia, Mezghana puis Les Beaux Arts d’Alger. Il enseigne actuellement la musique andalouse dans des associations. Créée en 1980, l’Association les Beaux Arts d’Alger compte à son actif cinq albums dont nouba mezmoum (2001) et nouba Resd dhil (2003), outre sa participation à plusieurs manifestations artistiques en Algérie et à l’étranger. La 17e édition de « Andaloussiates el Djazair », organisée sous le slogan « noubat el mahroussa durant la fête de l’Algérie », par l’Etablissement Arts et Culture d’Alger, se poursuivra jusqu’au 10 juin.