USMA

Alors que tout le monde lui prédisait le bas du tableau : L’USMA donne une leçon aux partisans des «stars»

L’USMA, qui a enchaîné son cinquième match d’affilée, toutes compétitions confondues, depuis le début de ce mois de janvier, a confirmé sa solidité en disputant à Chlef son dernier match de la phase aller. Les Rouge et Noir, revenus avec un précieux nul, ont terminé ainsi cette première partie de la saison à la 3ème place, et ce en dépit de tous les problèmes qu’a vécus cette formation, notamment sur le plan financier.
Avec un effectif très remanié et composé dans sa majorité de jeunes joueurs, les Rouge et Noir ont tout simplement donné une leçons à ses antagonistes, notamment les clubs habitués à dépenser des milliards pour recruter des ‘’stars’’, mais dont le rendement sur le terrain est loin de justifier les faramineuses sommes d’argent déployées pour le recrutement.
D’ailleurs, n’était le forfait que le club a déclaré lors du big derby algérois contre le MCA pour les raisons que tout le monde connait et qui a entraîné, outre la perte du match sur tapis vert, la défalcation de trois points du compte usmiste, les Rouge et Noir auraient aspiré à un meilleur classement à l’issue de la première partie du championnat.
L’entraîneur Bilel Dziri, qui a répondu à l’appel du cœur, aura ainsi réussi à relever son premier défi. Il était tout le temps aux côtés de ses joueurs pour les galvaniser au moment où ils lâchaient prise en raison du grand retard accusé par leur direction pour les payer. «Certains de mes joueurs n’ont jamais connu le championnat de Ligue 1, pour ne pas parler de la Ligue des champions africaine, malgré cela, ils ont bien tenu le coup. Tout le mérite leur revient, surtout quand on sait dans quelles conditions ils ont bossé tout au long de la phase aller», s’est réjoui Dziri.
Pour revenir à la dernière sortie des gars de Soustara pour le compte de la phase aller, il y a lieu de souligner qu’en jetant un coup d’œil sur l’historique des rencontres entre l’USMA et l’ASO Chlef, on aperçoit vite que les Rouge et Noir ne se sont pas imposés à Chlef depuis 13 ans. Avant-hier, les joueurs usmistes ont tenté de mettre fin au signe indien et essayer de remporter une victoire, mais en vain.
Cependant, l’ASO Chlef n’a pu s’imposer à domicile contre l’USMA depuis 2013. Avant-hier, les deux équipes se sont encore neutralisé à Chlef pour la énième fois depuis 7 ans.
H. S.