COUR D’ALGER

AFFAIRE DU MINEUR SAïD CHETOUANE : Mandats de dépôt confirmés contre les cinq accusés

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a, après avoir examiné les dossiers des détenus Mohamed Tadjadit, Malik Riahi, Soheib Debaghi, Noureddine Khimoud et Tarik Debaghi, accusés dans l’affaire du mineur Saïd chetouane, confirmé les mandats de dépôt à leur encontre, selon le Comité national pour la libération des détenus.
Pour rappel, les cinq accusés ont été placés sous mandats de dépôt, le 8 avril 2021, après présentation devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Ils sont poursuivis pour « direction et organisation d’une association de malfaiteurs » et « diffusion de fausses informations de nature à troubler l’ordre public, atteinte à la vie privée d’un enfant et son exploitation à des fins contraires à la morale, incitation à la débauche, et détention de stupéfiants (drogue) pour consommation », cite la même source.
Mohamed Tadjadit et Malik Riahi ont été arrêtés dans la soirée du 4 avril dernier, dans un appartement à Ain Benian après la procédure de perquisition de la police et suite à l’enquête déclenchée par le procureur sur l’affaire des accusations présumées de viol d’un mineur de 15 ans. Quant aux trois autres, à savoir Soheib Debaghi, Noureddine Khimoud et Tarik Debaghi, ils ont été arrêtés le 5 avril à Barika, dans wilaya de Batna, où ils étaient en fuite à bord d’un véhicule.
R. N.