Université des sciences islamiques Émir Abdelkader de Constantine

Université des sciences islamiques de Constantine : Nouvelle filière et ouverture de 60 postes de doctorat

Soixante (60) postes de doctorat seront ouverts à l’université des sciences islamiques Emir-Abdelkader de Constantine au titre de la saison universitaire 2020-2021, avec l’introduction d’une nouvelle filière, à savoir celle des «sciences de gestion», a-t-on appris samedi auprès de cet établissement d’enseignement supérieur.

Ces postes pédagogiques liés à la formation en phase doctorale du troisième cycle du système LMD (Licence-Master-Doctorat) sont prévus dans 8 filières et répartis sur 20 spécialités, a déclaré à l’APS la responsable de communication de cette université, Asma Aliouche, précisant que l’accès à cette filière s’effectuera sur la base d’un concours dont la date sera déterminée prochainement. Les postes de formation doctorale prévus cette saison, répartis sur 30 postes consacrés au domaine de la Chariâ et l’économie, seront ventilés sur 10 spécialités, tandis que 9 postes seront réservés à la filière des sciences de la gestion consacrée à la gestion du système de la finance islamique, la gestion de la Zakat et la gestion des biens wakfs, a-t-on expliqué . La même source a ajouté également que 12 postes de doctorat ont été affectés à la filière des lettres et la civilisation islamique qui ouvre droit aux spécialités des sciences humaines et sociales, la langue et la littérature arabes. Pour rappel, 2.587 étudiants se sont inscrits à l’université des sciences islamiques Emir Abdelkader de Constantine au titre de cette nouvelle saison universitaire, dont 710 nouveaux bacheliers orientés vers les différentes spécialités proposés par cet établissement d’enseignement supérieur. À signaler que le mode d’enseignement à distance, appliqué depuis le 1er décembre dernier, a été renforcé par des cours dispensés en présentiel, et ce en application du plan de la tutelle relatif au respect du protocole sanitaire de prévention contre le nouveau coronavirus en vue de s’assurer de la réussite de cette nouvelle saison universitaire.