9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Un randonneur égaré depuis samedi à Tikjda,
retrouvé sain et sauf à Sahiridj (Bouira)

Un randonneur, originaire de la wilaya de Constantine, égaré depuis samedi sur les hauteurs de Tikjda (Nord-est de Bouira), a été retrouvé hier « sain et sauf », au lieu dit Belbara relevant de la commune montagneuse de Saharidj, ont indiqué les services de la Protection civile. Il s’agit d’un homme âgé de 55 ans qui faisait partie d’un groupe de 49 personnes venues de Constantine pour effectuer une randonnée de Tikjda vers le sommet Lalla Khedija, selon les détails fournis par le chargé de la communication de la Protection civile, le Sous-lieutenant Youcef Abdat. « Le groupe s’est égaré samedi à cause du brouillard et du mauvais temps, avant que les services de la Protection civile ne retrouve 48 personnes à Lalla Khedidja grâce à une vaste opération de recherche lancée par ses unités », a expliqué l’officier Abdat. Les recherches se sont poursuivies permettant de retrouver le 49e randonneur, a-t-il dit, ajoutant que ce dernier sera transféré à l’hôpital de M’Chedallah pour une consultation médicale. Plusieurs cas de personnes égarées ont été signalés ces dernières années sur les hauteurs de Tikjda notamment en période hivernale. La Protection civile a réitéré son appel à la vigilance en ce début d’hiver notamment sur les hauteurs du Djurdjura où les chutes de neige et le brouillard causent des difficultés aux touristes de retrouver le chemin du retour.

Deux personnes meurent carbonisées dans un accident de la route à M’sila
Deux personnes sont mortes carbonisées dans un accident de la route survenu hier dans la commune d’Ouled Addi Guebala, selon un communiqué de la Gendarmerie nationale. Selon cette source, l’accident qui s’est produit sur la route nationale n 40 dans sa portion reliant les communes d’Ouled Addi Guebala et d’Ouled Derradj, « résulte du renversement du véhicule à bord duquel se trouveraient les deux victimes qui ont péri carbonisées, la voiture ayant pris feu ». Les éléments de la Protection civile ont évacué les deux corps vers la structure de santé la plus proche, a encore souligné la même source, ajoutant qu’une enquête a été diligentée pour déterminer les circonstances de l’accident.

Décès du journaliste sportif de la Radio nationale Djamel Boukercha
L’ancien journaliste sportif de la Radio nationale (Chaine 3), Djamel Boukercha, est décédé hier à l’âge de 67 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches. Né le 7 juillet 1956, l’homme au 13 coupes d’Afrique des nations de football, a consacré toute sa carrière à la Chaine 3 en tant que reporter et animateur de plusieurs émissions sportives dédiées au football mais également aux disciplines omnisports, notamment le cyclisme avec le Tour d’Algérie et la boxe. Il a également exercé en tant que consultant sportif à la Télévision algérienne.

Seeds for the future : les lauréats de la 9e édition primés
Huawei Télécommunications Algérie a organisé, samedi soir à Alger, une cérémonie de remise de prix aux étudiants lauréats de la 9e édition du programme de développement des jeunes talents « Seeds for the Future 2023 ». Quatre projets, réalisés par une quarantaine d’étudiants sélectionnés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont été choisis, par l’entreprise chinoise. Il s’agit des projets « Safid », « Unity Talk Dz », « Anesi » et le projet « Forest guard AI », où ces jeunes talents ont réussi à confectionner des applications numériques pour, à titre d’exemple, l’assistance des enfants autistes, ou la prévention des incendies de forêts. Le programme de formation phare de Huawei « Seeds for the Future » s’engage depuis 2008 dans la formation des jeunes du monde entier aux nouvelles Technologies de l’information et de la communication (TIC).
Présent à la cérémonie, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdelkrim Bentellis, a rappelé l’accord de partenariat signé en 2018 avec Huawaei, ce qui a permis, selon lui , de concrétiser plusieurs programmes d’aide, d’assistance et de transferts de technologies. De son côté, l’Ambassadeur de la Chine en Algérie, Li Jian, a rappelé les relations historiques liant les deux pays soulignant que le renforcement de la coopération bilatérale est « un choix stratégique incontournable ».

Sûreté d’Alger : démantèlement d’un réseau criminel et saisie de plus de 4 500 comprimés psychotropes à Rouiba
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont procédé au démantèlement d’un réseau criminel de trafic de produits psychotropes lors d’une opération qui s’est soldée par l’arrestation de 8 individus et la saisie de plus de 4.500 comprimés psychotropes, a indiqué samedi un communiqué des mêmes services. « Les services de la sûreté de wilaya d’Alger, représentés par la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Reghaia (sûreté de la circonscription administrative de Rouiba), ont arrêté 8 individus, dont des repris de justice, pour une affaire de constitution d’un réseau criminel organisé qui s’adonnait au trafic de produits psychotropes », précise la même source. L’opération fait suite à « l’exploitation d’une information faisant état d’un individu, repris de justice, qui s’adonnait au trafic des comprimés psychotropes au niveau d’un quartier à Rouiba », indique la même source qui précise que la même brigade a diligenté les investigations qui se sont soldées par l’arrestation du suspect qui était en possession d’une importante quantité de produits psychotropes. Après enquête avec l’individu arrêté, « le reste des membres du réseau criminel, au nombre de 7 ont été arrêtés. Ainsi, il a été procédé à la saisie de 4.509 comprimés psychotropes, de 1,18 gramme de drogues dures de type cocaïne, d’un montant en monnaie nationale estimé à 477.000 DA provenant du trafic, ainsi que de 3 véhicules touristiques servant au transport de ces toxines », détaille-t-on dans le communiqué. Les mis en cause ont été présentés devant le Parquet territorialement compétent, conclut le communiqué.

Incendie dans un entrepôt de plastique et ferrailles à Oued-Ghir (Béjaïa)
Un entrepôt de déchets plastiques, ferrailles et autres objets de récupération a pris feu samedi en fin d’après midi au lieu dit Ibourassene, situé dans la circonscription de Oued-Ghir, à six (6) km à l’ouest de Bejaia, a rapporté un communiqué des services de la Protection civile.
L’usine où s’est déclaré l’incendie est localisée non loin de la RN-12, reliant Béjaïa à Tizi-ouzou, un tronçon de route qui est, en raison de cet incident, soumis à une congestion furieuse sur plusieurs kilomètres, a-t-on constaté. La Protection civile affirme qu’aucune perte humaine n’est à déplorer, et que l’incendie n’a provoqué que des dégâts matériels.
Non loin de là, à Takérietz, plus précisément, à 40 Km à l’ouest de Béjaïa, un autre incendie a ravagé, le même jour, dans la matinée, une usine de plastique, selon la protection civile. L’incendie a brûlé une importante partie de l’unité mais n’a pas fait de victimes pour autant. Le feu a été éteint après une intervention des unités de Sidi-Aich et Chemini de ce corps constitué.

Le journal « Le Monde » suspendu au Burkina Fasso
Le gouvernement de transition au Burkina Faso a annoncé dans la soirée de samedi dernier, avoir suspendu « tous les supports de diffusion » du média français « Le Monde », après la publication la veille d’un article au sujet d’une attaque terroriste sanglante dans le nord du pays. « Le gouvernement a décidé en toute responsabilité de la suspension de tous les supports de diffusion du journal Le Monde au Burkina Faso à compter de ce samedi 2 décembre 2023 », a annoncé dans un communiqué le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, évoquant « un article tendancieux ». Le gouvernement de transition est « outré » par la publication vendredi d’un article tendancieux sur le site du journal « Le Monde » intitulé : « Au Burkina, la propagande fait rage après l’attaque djihadiste sur Djibo », note le communiqué, repris par l’Agence d’information du Burkina (AIB). Indiquant dans le communiqué que « dans un exercice d’équilibrisme intellectuel, le journal tente de renvoyer dos à dos l’Etat burkinabè et les hordes de terroristes qui ont attaqué Djibo le 26 novembre dernier », la même source poursuit «  mais cache mal son penchant pour ces Hommes sans foi ni loi qui violent, pillent et tuent d’innocentes populations en légitimant le discours et la propagande terroristes », relève le communiqué.

Related posts

Interception de deux terroristes à Bordj Badji Mokhtar

courrier

Trois morts dans un accident de la route à Ouargla

courrier

L’ambassade algérienne en Serbie tance Rabat

courrier

Le président de la République félicite l’USM Alger pour son sacre en Supercoupe d’Afrique

courrier

Bedoui et Hamel rendent hommage à la Radieuse

courrier

Les bateaux pour briser le blocus de Ghaza interdits d’accoster à Paris

courrier