MCA

Ses joueurs ne jurent que par la victoire demain : Le MCA renoue avec la coupe arabe 13 ans après

Près de 13 années depuis sa dernière participation en coupe arabe des clubs, le MCA renouera demain avec cette compétition en donnant la réplique à Al Rifaâ du Bahreïn sur le terrain de ce dernier, à Al Manama. Et même s’il s’agit de leur troisième match officiel de la saison, on a l’impression que les joueurs du Mouloudia sont d’ores et déjà sous pression. Les déclarations des coéquipiers de Hachoud recueillies avant le départ vers Manama, illustrent parfaitement cet état d’esprit avec lequel les Vert et Rouge vont aborder leur premier rendez-vous arabe demain contre Al Rifaâ. Et si Hachoud et ses coéquipiers se font déjà une pression sur les épaules, c’est parce qu’ils savent pertinemment qu’ils ont relativement raté leur début de saison en se contenant d’un seul point lors des deux matchs face au TP Mazembe dans la Ligue des champions africaine, une faible moisson qui risque de leur jouer un mauvais tour dans la course à la qualification aux quarts de finale. Et même s’ils n’étaient pas mauvais sur le plan de rendement, il n’en demeure pas moins que dans les deux matchs les protégés de Casoni ont laissé apparaitre plusieurs lacunes ayant irrité au plus hauts point les fans. On pense, notamment à ces erreurs individuelles à répétition qui suscite les interrogations, et remettent en cause le travail psychologique effectué par le staff technique. «Il y avait des erreurs individuelles nées du manque de concentration, conjuguées à une inefficacité inquiétante au niveau du secteur offensif. Il faudra vite y remédier», prévient le coach Casoni. Les joueurs eux sont unanimes à dire que cette première sortie arabe devrait être saisie pour lancer leur vraie saison. «Après deux contre-performances en Ligue des champions, il est temps pour nous de signer notre première victoire. L’enchaînement des contre-performances pourrait nous affecter sur le plan moral d’où la nécessité de revenir de Manama avec la victoire qui va nous remettre en confiance et nous permettre de débuter en force le championnat et poursuivre notre parcours en Ligue des champions avec un moral gonflé à bloc», dira la nouvelle recrue, Haddouche, qui fera demain sa première apparition officielle sous les couleurs du Doyen. Même son de cloche chez Mebarakou, le défenseur central qui a été très critiqué à l’issue du précédent match contre TP Mazembe pour avoir commis, avec le gardien Chaâl, une bévue monumentale ayant coûté à leur équipe l’ouverture du score par les Congolais. «Nous partons à Manama avec un seul mot d’ordre : La victoire et rien que la victoire. Un succès au Bahreïn nous sera très utile sur le plan psychologique avant le coup d’envoi du championnat», pense l’enfant de Béjaïa. Ce serait également un beau cadeau pour la galerie mouloudéenne qui a fêté hier le 97e anniversaire du vieux club de la capitale.
Hakim S.