Habitat logements

Sept communes seront concernées : Distribution «prochaine» de près de 3 400 logements sociaux à Tipasa

Quelque 3397 logements publics locatifs (logements sociaux), seront distribués, «prochainement» à travers 7 communes de Tipasa, a indiqué, vendredi dans un communiqué, la cellule de communication de la wilaya.

Selon ce même document, «les préparatifs sont en cours pour la remise des décisions d’attribution aux bénéficiaires de 3397 logements publics locatifs (LPL) achevés et prêts à être distribués à travers 7 communes de la wilaya». Sur ces 3 397 logements, 320 unités sont implantées à Koléa, 708 à Hadjout, 275 à Bourkika, 936 à Fouka, 100 à Merad, 410 à Damous et 648 à Cherchell. Dans le même sillage, le communiqué de la wilaya a indiqué que l’établissement des listes définitives des bénéficiaires de près de 550 autres logements sociaux répartis sur quatre communes, est en cours d’achèvement. La commission de wilaya chargée d’étudier les recours concernant les programmes de logements publics locatifs «se consacre actuellement à l’examen des recours introduits à son niveau afin de trancher et d’établir la liste définitive des bénéficiaires», a-t-on indiqué de même source. Ce programme d’une consistance de 594 logements dont les listes provisoires des bénéficiaires ont été déjà affichées, est réparti sur 4 communes qui sont Messelmoun (322 unités), Larhat (78 unités), Sidi-Ghiles (55 unités sur 260 prévues) et Ahmar El-Aïn (78 unités), selon le même communiqué. Le retard accusé dans l’établissement de ces listes définitives des bénéficiaires, est lié à l’opération d’examen des recours qui «exige un certain temps pour pouvoir examiner minutieusement l’ensemble des dossiers déposés afin d’assurer une distribution équitable de ces logements», a souligné le communiqué de la wilaya. Par ailleurs, ce même document a signalé que l’«enquête administrative concernant les bénéficiaires de logements dans le cadre d’un programme de résorption de l’Habitat précaire dans les communes de Larhat et Bourkika, est en voie d’achèvement, ce qui permettra ensuite d’organiser les opérations de relogements, a-t-on ajouté sans préciser de date.