Sablettes

Promenade des Sablettes : plus de 150 tonnes de déchets collectés durant le Ramadhan

Plus de 150 tonnes de déchets ont été collectés au niveau de la «Promenade des Sablettes» d’Alger durant le mois de Ramadhan, a indiqué mardi Mme Nassima Yaakoubi, responsable de la communication et du développement à L’Établissement de nettoiement et de collecte des ordures ménagères (NETCOM). Dans une déclaration à l’APS, Mme Nassima Yaakoubi a précisé que 150 tonnes de déchets ont été collectés durant le mois de Ramadhan au niveau de la «Promenade des Sablettes», avec une moyenne de 7 tonnes par jour. Vingt-cinq (25) agents de nettoyage ont été mobilisés pour la collecte des ordures et le nettoyage de ce site, a-t-elle fait savoir, ajoutant que ces agents ont adopté le système de travail posté de 3X8, soit 06:00-14:00, 14:00-22:00 et 22:00-06:00. La même responsable a souligné que 120 bennes de tri des ordures ont été attribuées pour faciliter la collecte et le tri des déchets. D’autre part, l’Établissement Netcom a enregistré durant le mois de Ramadhan le ramassage de près de 41 000 tonnes d’ordures, à raison de 4 000 tonnes/jour au niveau des 26 communes de la capitale. 4 700 agents ont été mobilisés à cet effet ainsi que 420 camions. Mme Yaakoubi a indiqué que les agents de nettoyage trouvaient souvent des repas intacts et des baguettes de pain jetés dans les bennes à ordures, appelant, à ce propos, à une consommation rationnelle et au respect des horaires de dépôt des déchets fixés de 19:00 à 22:00.

Tiaret : peine capitale à l’encontre de l’auteur des homicides de son épouse et trois membres de sa famille
Le tribunal criminel de la Cour de Tiaret a condamné, mardi, à la peine capitale l’auteur des homicides de son épouse et de trois membres de sa famille. Les faits de cette affaire remontent, selon l’acte de renvoi, au 30 novembre 2017 dans la commune de Tiaret lorsque le mis en cause âgé de 27 ans et résidant chez ses beaux parents avait tué sa femme, son beau père et sa belle sœur et blessé mortellement sa belle-mère, qui a succombé lors de son transfert vers l’hôpital «Youcef Damerdji» de Tiaret. Se référant à l’expertise médicale, le président d’audience a souligné que l’accusé avait toutes ses facultés mentales lorsqu’il a commis ces actes. Il s’est introduit la nuit au domicile des victimes leur assénant des coups de couteau, qu’il dissimula après avoir fui de la scène du crime, a-t-il ajouté. Le représentant du ministère public a requis la peine capitale, alors que la défense a plaidé le transfert de son mandant vers un centre psychiatrique, avant que le tribunal décide de le condamner à la peine capitale pour homicide volontaire avec préméditation.

Alger : sinistre sur une importante conduite de gaz à Mohammadia
Un sinistre sur une importante conduite de gaz a été enregistré mardi dans la commune de Mohammadia (Alger) , provoquant une coupure de l’alimentation gazière de près de 600 clients, a indiqué un communiqué de la direction de la distribution d’El Harrach relevant de la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA). Ce sinistre a été enregistré à 15h30 au niveau de la rue du Chahid Hataoum Ali dans la cité 632 logements, précise la même source. Selon la SDA, cette coupure a été provoquée par l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA) lors de travaux d’élargissement de la route. Les équipes techniques de la direction de distribution d’El Harrach ont immédiatement été dépêchées sur les lieux du sinistre pour rétablir l’alimentation en gaz naturel dans les meilleurs délais, les travaux sont en cours, a signalé le communiqué. La SDA d’El Harrach déplore, dans son communiqué, que ce genre d’atteintes sur ses ouvrages gaziers est récurrent, causant un préjudice important pour la direction et ses clients. La direction de distribution d’El Harrach s’excuse auprès de ses clients pour la gêne occasionnée et met à leur disposition le numéro 3303 pour de plus amples informations 24h/7j, conclut la même source.

Les États-Unis se retirent du Conseil des droits de l’homme de l’ONU
Les États-Unis se sont retirés du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a annoncé mardi l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies Nikki Haley, en qualifiant cette institution de «cloaque de partis pris politiques». «Nous prenons cette mesure parce que notre engagement ne nous permet pas de continuer à faire partie d’une organisation hypocrite et servant ses propres intérêts, qui fait des droits de l’homme un sujet de moquerie», a dit Mme Haley.

L’addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l’OMS
L’addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue lundi comme maladie par l’Organisation mondiale de la santé, au même titre que celle à la cocaïne ou aux jeux d’argent, a indiqué l’institution internationale. Le «trouble du jeu vidéo» a intégré la 11e version de la Classification internationale des maladies (CIM, en anglais ICD), première mise à jour globale de cette nomenclature depuis le début des années 1990. «Après avoir consulté des experts dans le monde entier, et avoir examiné la littérature de manière exhaustive, nous avons décidé que ce trouble devait être ajouté», a déclaré le directeur du département de la Santé mentale et des toxicomanies de l’OMS, Shekhar Saxena. L’OMS avait publié dès janvier une définition de ce trouble, en annonçant cette reconnaissance comme maladie. Ce trouble est selon elle «un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux numériques, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables». Pour établir le diagnostic, ce comportement extrême doit avoir des conséquences sur les «activités personnelles, familiales, sociales, éducatives, professionnelles», et «en principe, se manifester clairement sur une période d’au moins 12 mois». «La personne joue tellement que d’autres centres d’intérêt et activités sont délaissées, y compris le sommeil et les repas», a expliqué M. Saxena.

Aïn Témouchent : le corps d’un jeune homme repêché à la plage Nedjma
Les éléments de la Protection civile de la wilaya d’Ain Témouchent ont repêché, lundi soir, le corps d’un jeune homme dans une zone rocheuse interdite à la baignade à la plage «Nedjma» dans la commune de Terga, a-t-on appris mardi de cette instance. Les premiers éléments d’information font état d’un jeune originaire de la daira de Hammam Bouhadjar qui serait mort suite à une chute d’un rocher, a-t-on indiqué.
Le cadavre a été évacué vers les urgences de l’hôpital d’El Malah alors que les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès.