SDF

Prise en charge de 25 personnes sans-abri par la sûreté de wilaya d’Alger

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont procédé, récemment, à la prise en charge de 25 personnes sans-abri à travers des sorties sur terrain dans les différentes communes de la wilaya, a indiqué mercredi un communiqué de cette instance sécuritaire. Vingt-cinq (25) personnes sans-abri ont été prises en charge récemment par les services de sûreté de la wilaya d’Alger à travers une sortie sur terrain au niveau des rues et des cités de la capitale et ce dans le cadre des activités de la commission conjointe de la wilaya d’Alger comprenant le ministère de la Solidarité et les services de la Protection civile et l’assistance sociale de wilaya, précise le communiqué. Ces personnes ont été transférées vers les nouveaux centres d’accueil à Dely Brahim afin de les prendre en charge, a ajouté la source.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre des opérations de proximité effectuées par les services de sûreté de la wilaya d’Alger afin de concrétiser le principe de la Police de proximité.

Saisie de plus de 10 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation à Oran
Plus de 10 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation ont été saisies durant le mois de juillet écoulé par les services de contrôle du commerce, a-t-on appris jeudi de la direction du Commerce de la wilaya d’Oran. Ces produits alimentaires divers, d’une valeur totale de 8, 3 millions DA, ont été saisis dans la wilaya lors d’opérations de contrôle des services de commerce durant le mois de juillet en raison des dangers avérés qu’ils représentaient pour la santé des consommateurs, a déclaré à l’APS, la cheffe de service protection du consommateur et répression des fraudes à la direction du Commerce, Malika Staali. Une soixantaine de prélèvements de produits alimentaires aux fins d’analyse physico-chimiques et microbiologiques dont des crèmes glacées, de la pâtisserie, des boissons gazeuses, du thon et autres produits sensibles à la consommation, ont été effectués par les services de la protection du consommateur et répression des fraudes, dont 40 sont en cours d’analyse et 20 non conformes aux normes en vigueur régissant certaines activités, a relevé la responsable. Les services de contrôle de la qualité ont opéré également durant ce mois de juillet une saisie de 3.184 unités (pièces détachées automobiles contrefaites d’origine chinoise d’une valeur de 1,5 million DA), a-t-on ajouté. Le bilan mensuel de la direction du Commerce de la wilaya d’Oran fait état de la fermeture de 6 commerces de produits alimentaires, a révélé Mme Staali, notant que les commerçants contrevenants ont été verbalisés par les services de contrôle de commerce avec propositions de fermeture et poursuites judiciaires. Pas moins de 3.614 interventions ont été effectuées durant cette période par les services de contrôle de la direction du Commerce de la wilaya d’Oran, a-t-on fait savoir.

Saisie de vingt tonnes de drogue sur un bateau ravitailleur en Italie
La police financière sicilienne a annoncé jeudi avoir arrêté onze Monténégrins qui transportaient plus de 20 tonnes de haschisch dissimulées dans des réservoirs de gasoil à bord d’un navire ravitailleur immatriculé au Panama.
C’est à l’intérieur de deux réservoirs de gasoil (20.000 litres) dans la proue du bateau que les policiers ont déniché 650 sacs en toile de jute contenant du haschich de 13 qualités différentes, pour une valeur estimée sur le marché comprise entre 150 et 200 millions d’euros. Le bateau, parti de Las Palmas de Gran Canaria fin juillet, avait annoncé se diriger vers la Turquie via l’Egypte, mais la police douanière et financière a expliqué avoir été intriguée parce qu’il avait éteint de manière répétée son signal de repérage satellitaire en naviguant le long des côtes nord-africaines.
Le bateau a été abordé et perquisitionné dans les eaux internationales, avec l’accord des autorités panaméennes.
Après avoir constaté le comportement suspect du commandant et de son équipage, les militaires italiens ont décidé d’escorter le bateau jusqu’au port de Palerme, en Sicile. Il a fallu 14 heures pour extraire la cargaison de gasoil du bateau (dix-huit réservoirs contenant environ 400.000 litres), opération à risque en raison des émanations de carburant. La police a ensuite découvert la drogue en ouvrant les sas des réservoirs. L’opération, qui a eu lieu les 31 juillet et 1er août, a été menée par la police financière avec l’aide d’un groupement aéronaval et d’une unité d’enquête sur le crime organisé.
Ils ont aussi demandé la coopération d’Europol, du DEA américain («Drug enforcement administration»), de la police du Monténégro, et d’une organisation anti-drogue portugaise.

Un changement climatique «agressif» érode les glaciers andins
L’intensification du réchauffement climatique érode les glaciers de la chaîne de montagnes des Andes, en Amérique du Sud, a averti jeudi l’expert péruvien Erick Soriano, président d’une commission spéciale de l’Institut national de Recherche sur les Glaciers et les Ecosystèmes montagneux. «La perte de masse glaciaire s’est accélérée», selon M. Soriano. «Nous vivons une période de changement climatique très agressif et le risque que nous continuons à perdre de la masse glaciaire est imminent», a-t-il déclaré à la presse. M. Soriano a émis ces remarques à l’occasion d’une conférence régionale de deux jours à Lima portant sur les politiques publiques destinées à faire face à ce problème, à laquelle des experts d’Argentine, de Bolivie, du Chili, de Colombie et d’Equateur ont assisté. Le Pérou a perdu environ 50% de ses glaciers au cours des 40 dernières années et «si la tendance se poursuit, la situation sera grave», a mis en garde M. Soriano. Les glaciers sont une source essentielle d’eau douce, a-t-il noté, appelant à la construction de grands réservoirs pour capter les eaux de ruissellement et au reboisement afin de récupérer davantage d’eaux de pluie. «L’eau est un élément essentiel pour le développement du pays ; nous devons apprendre à la conserver, à la traiter et à l’utiliser rationnellement», a-t-il souligné. Le sud du Pérou a déjà perdu trois glaciers de taille moyenne, entraînant des pénuries d’eau dans les communautés environnantes et une migration plus importante vers les villes. Les glaciers du Pérou sont particulièrement vulnérables à la hausse des températures car les Andes péruviennes sont proches des tropiques, a ajouté l’expert.

Deux morts par noyade dans la commune de Ghazaouet
Deux personnes sont mortes par noyade mercredi dans la commune de Ghazaouet (wilaya de Tlemcen), a-t-on appris de la direction de la Protection civile. «Un homme âgé de 64 ans, malade mental, a péri noyé suite à une chute dans un bassin d’irrigation au village de Kharoufa dans la commune de Ghazaouet», a indiqué la chargée de communication à cette direction, le capitaine Djamila Abboudi. Elle a ajouté qu’»un jeune de 22 ans est mort noyé à la plage de Bhira, relevant de la même commune». Les corps des deux victimes ont été transférés à l’hôpital de Ghazaouet, a-t-on signalé.