Plan d’aménagemeent urbain de la Capitale : L’APN et le Sénat font partie du méga projet d’Alger

Les services de la wilaya d’Alger ont entamé, la semaine passée, les opérations de démolition des vieilles bâtisses qui menacent ruine. À présent, l’opération arrive au quartier du Ruisseau, dans la commune d’Hussein-Dey (Alger). Soit aux alentours de l’ancien siège du ministère de l’Éducation et celui de la Cour d’Alger.
L’opération de démolition se poursuit toujours, dont plusieurs immeubles et vieilles bâtisses ont été entièrement anéantis, alors que d’autres le seront ultérieurement, a-t-on constaté sur place. Ainsi, sur l’assiette où se situe l’abattoir communal, deux projets portants nouveaux sièges de l’Assemblée nationale et du Conseil de la nation, y sont réalisés, sur une superficie de 24 000 m². Deux projets qui font partie d’un grand plan urbain d’aménagement qui ambitionne la modernisation de la capitale du pays. La démolition des dépôts et bâtisses se poursuit, suite aux opérations de relogement dans le cadre de la mise en œuvre de ce grand projet du pôle urbain. À ce titre, toutes les familles habitant initialement ces immeubles, depuis des années, ont été toutes indemnisées et relogées. En effet, cette opération fait suite au relogement de près de 100 familles dans la commune de Douéra, dans le cadre de la 23ème opération de relogement entamée récemment par la wilaya d’Alger. Dans ce sillage, il est lieu de noter que des notifications ont été adressées à toutes les familles concernées par le relogement, pour se présenter au niveau des services de l’OPGI et s’acquitter de leur redevance avant d’avoir leurs clefs, sachant que les premières familles ont déjà rejoint leurs nouveaux logements. Par ailleurs, les travaux de nettoiement et de déblaiement ont été déjà lancés, avec la mobilisation d’importants moyens matériels et humains. Pour l’opération de relogement des familles recensées, elle se poursuivra dans les prochains jours, dans le cadre de l’opération «vieux bâti» à travers ce même quartier. Sur ces projets, le président de l’APC de Kouba, Mokhtar Laadjailia a indiqué que : «l’opération de démolition a touché 50% des bâtisses concernées, il a précisé que 93 , qui y résidaient, ont été relogées dans des logements sociaux à Douéra dans le cadre de la 23ème opération de relogement.» Tout en faisant savoir que : «la démolition, qui mobilise de gros engins et qui est supervisée par un encadrement technique de haut niveau, se poursuivra au cours de cette semaine», dira le P/APC de Kouba. S’agissant du sort des Abattoirs d’Alger «Ruisseau», le même responsable a indiqué que : «l’opération de démolition avait été programmée mais leur fermeture a été reportée par les pouvoirs publics dans l’attente de la réalisation d’une structure identique à Alger en vue d’alléger la pression sur la ville», affirmant que l’opération «n’est pas prévue pour l’heure.» Pour sa part, le président de l’APC d’Hussein Dey, Benamara a indiqué que : «les assiettes foncières qui relèvent de la commune de Kouba, situées au niveau du quartier les fusillés et de la rue Dar El Hamra, ont été définitivement récupérées.» Il a affirmé, en outre, que les assiettes récupérées sont destinées au projet de construction des nouveaux sièges de l’APN et du Conseil de la Nation, et ce, au titre du Plan stratégique de la modernisation de la capitale.»
Mohamed Wali