JOURNÉE DE L'ÉNERGIE

OUVERTURE, HIER À ALGER, DES TRAVAUX DE LA 24E ÉDITION DE «LA JOURNÉE DE L’ÉNERGIE» : La nouvelle politique de transition énergétique en ligne de mire

Le modèle énergétique à l’horizon 2030, la transition vers les énergies non carbonées à l’horizon 2030 dans un environnement en mutation permanente ont été au centre des travaux de la 24e édition de « la Journée de l’Énergie », tenue hier, à Alger.
Portant sur le thème « la révolution verte : un challenge pour la Société nationale de l’électricité et du gaz, Sonelgaz », cette 24e édition a été marquée par la présence de la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, le Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, Noureddine Yassaâ, la secrétaire générale du ministère de l’Énergie, Fatma-Zohra Cherfi, du P-dg de Sonelgaz, Chaher Boulekhras, du président de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) et des représentants de l’école nationale polytechnique (ENP).
Dans une allocution à l’ouverture des travaux, la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables, Mme Fatma-Zohra Zerouati a mis en exergue « les efforts de l’Algérie pour atteindre les objectifs du développement durable à travers l’élaboration de plusieurs stratégies». Poursuivant, la ministre de l’Environnement a cité «l’adoption du premier plan national pour le climat pour la période 2020- 2030» ainsi que « la création récente du Commissariat aux Énergies renouvelables et l’efficacité énergétique».
Pour sa part, la secrétaire générale du ministère de l’Énergie, Fatma-Zohra Cherfi, a souligné « la nécessité de développer les énergies renouvelables. »
L’oratrice a affirmé en ce sens que la 24ème édition de « la Journée de l’Énergie » sera une occasion pour les participants «de débattre des moyens pour promouvoir l’investissement dans le domaine des énergies renouvelables et maitriser la demande énergétique. Elle est aussi une opportunité pour les jeunes chercheurs d’échanger avec les industriels».
En rappelant que « cette Journée est organisée par Sonelgaz et l’école polytechnique » le P-dg de Sonelgaz, Chaher Boulekhras, a affirmé que « cette Journée témoigne de l’intérêt que Sonelgaz accorde à la recherche scientifique, les travaux universitaires et pour le partenariat entreprises-universités en vue de promouvoir le génie local et créer de la richesse».
Cette journée d’études consacrée à la transition énergétique a été, faut-il le noter, marquée par l’intervention du Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, Noureddine Yassaâ qui a passé en revue « la nouvelle politique adoptée par l’Algérie pour la réussite de la transition énergétique et les perspectives à court terme pour la mise en place de la stratégie nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique».
Dans cette optique, les organisateurs ont indiqué que « la mise en place de cette stratégie nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique passera par des critères et des fondements qui seront définis avec l’association de l’ensemble des intervenants dans le domaine parmi les chercheurs, les jeunes investisseurs, les opérateurs économiques et les spécialistes».
Mohamed Amrouni