coupe-du-monde-696x464

Mondial-2026 à 48 sélections : Le quota de l’Afrique passerait de 5 à 9 places

Le quota du continent africain passerait de 5 à 9 places lors du Mondial-2026 suite à l’adoption mardi d’un système de compétition à 48 équipes, a révélé à la presse une source proche de la Fédération internationale de football (Fifa). Aucune précision officielle n’a encore été donnée sur la question cruciale de la répartition des places supplémentaires entre chaque confédération, mais cette source a indiqué que « l’Europe passerait à 16 places (contre 13 actuellement) et l’Afrique à 9 (contre 5 maintenant) ». La Fifa a adopté mardi « à l’unanimité » le passage à 48 équipes dès la Coupe du monde 2026 avec une première phase de 16 groupes de 3 équipes chacun. Le Conseil de la Fifa, gouvernement du football mondial, a ainsi adopté la proposition défendue par le président Gianni Infantino, qui selon lui « accroîtra l’intérêt sportif du Mondial et les retombées financières ». « Le Conseil de la Fifa a décidé mardi à l’unanimité le passage à 48 équipes dès 2026, avec 16 groupes de 3″, avait annoncé la Fifa dans un court message sur son compte Twitter, précisant que les détails seraient donnés à l’issue de la réunion du Conseil qui a débuté à 09h00 (08H00 GMT). Lancé en 1930 avec 13 équipes, passé à 24 en 1982 et à 32 en 1998, le Mondial de football continue donc à grossir, sur le modèle de l’Euro passé à 24 équipes lors de la dernière édition en France. Pour Gianni Infantino, qui a succédé en février dernier à Sepp Blatter, ce passage à 48 équipes va encore accroître l’intérêt sportif de la compétition reine du sport roi, en donnant à plus de pays et pas seulement les grandes puissances du foot l’espoir de se qualifier.