Boxeur

Loucif Hamani inhumé mercredi prochain à Ath Yahia

La gloire de la boxe algérienne, Loucif Hamani, décédé mardi soir à Paris (France) à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie, sera inhumé mercredi dans son village natal d’Ath Yahia, au Sud-est de Tizi-Ouzou, a appris l’APS de son fils, Rachid Hamani. « Un recueillement en sa mémoire sera organisé avec sa famille ce jeudi ainsi que samedi et dimanche au Funarium de Vitry au 53 Quai Jules Guesde 94400 Vitry-sur-Seine à Paris, alors que la levée du corps est prévue mercredi prochain à 10h00 pour ensuite se diriger vers la Grande Mosquée de Paris pour une prière autour de midi. L’enterrement aura lieu le même jour (mercredi) au cimetière d’Igoufaf d’Ath Yahia à Tizi-Ouzou », a précisé à l’APS son fils Rachid. Avant d’ajouter : « Mon père reposera en paix dans son village natal auprès de son père Belaid et sa maman Smina ». Né en 1950 à Igoufaf, dans la commune d’Ait Yahia, au Sud-est de Tizi-Ouzou, le jeune Hamani a émigré tôt en France avec sa famille qui a suivi son père, ouvrier d’usine en région parisienne, et après une prime scolarité, commença sa carrière de boxeur.

14 enfants bloqués sur un manège à chaises volantes au parc d’attractions d’El Mohammadia secourus
Quatorze (14) bloqués sur un manège à chaises volantes au parc d’attractions d’El Mohammadia (Alger) ont été secourus par les services de la Protection civile, a indiqué un communiqué de la direction générale de la Protection civile. Les services de la Protection civile de la wilaya d’Alger sont intervenus à 12h20 pour secourir 14 enfants restés bloqués sur un manège à chaises volantes au parc d’attractions d’El Mohammadia (Alger), ajoute la même source qui précise que les enfants sont sains et saufs.

Démantèlement d’une bande spécialisée dans le trafic de drogue à Alger
Les services de sûreté de la Wilaya d’Alger ont démantelé une bande criminelle organisée spécialisée dans le trafic d’héroïne et de cocaïne, impliquant notamment des ressortissants étrangers, a indiqué jeudi un communiqué des mêmes services. La brigade de lutte contre la drogue et les psychotropes relevant des services de sûreté de la wilaya d’Alger a démantelé une bande criminelle spécialisée dans le trafic de drogue dure (héroïne et cocaïne), a précisé la même source. Dans le cadre des investigations, des suspects ont été présentés au médecin légiste où le staff du service de radiologie a repéré des objets étranges dans leurs intestins. Suite à quoi, des capsules contenant des montants importants en devise ont été extraits de leurs selles ». Dix (10) hommes, dont quatre ressortissants étrangers ont été arrêtés et 900 grammes d’héroïne ainsi que 50 grammes de cocaïne ont été saisis lors de cette opération. Des montants de 120 millions de centimes, 24.841 euros, 3.350 livres sterlings, 100 dollars américains, 11 téléphones mobiles, deux véhicules touristiques et 13 passeports ont été récupérés. Après parachèvement des procédures légales, les prévenus ont été déférés devant le procureur territorialement compétent pour crime transfrontalier, importation et trafic de drogue dure et migration clandestine, a conclu le document.

Hommage à Enrico Mattei : la famille du défunt remercie le président Tebboune et le peuple algérien
Rosangela Mattei, nièce de l’homme d’affaires et ami de la Révolution algérienne Enrico Mattei, a adressé au nom de sa famille un message de remerciements et de gratitude au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et à l’ensemble du peuple algérien, pour l’hommage qui a été rendu à son oncle à titre posthume lors de la récente visite d’Etat du président italien, Sergio Mattarella, en Algérie. Dans la lettre intitulée « Merci, Monsieur le président », et dont l’APS a obtenu une copie, Rosangela Mattei a qualifié l’hommage rendu à titre posthume à l’ami de la Révolution algérienne Enrico Mattei de « louable initiative » qui a été « fortement appréciée par sa famille ». Mme Mattei a également fait part, dans sa missive, de sa volonté de voir l’Algérie et l’Italie entretenir des relations « privilégiées et fortes » comme l’aurait souhaité Enrico Mattei. Elle a aussi souhaité que son fils Aroldo Curzi Mattei « visite prochainement l’Algérie, pays aux cinq millions de martyrs, et se rende au beau jardin baptisé du nom d’Enrico Mattei ». Lors de sa sortie dans la capitale, au deuxième jour de sa visite en Algérie, le président italien, Sergio Mattarella, avait inauguré à Hydra un jardin baptisé du nom de l’ami de la Révolution algérienne, Enrico Mattei. Au cours de cette visite, le président Tebboune a décerné à Enrico Mattei, à titre posthume, la médaille des Amis de la Révolution algérienne. A noter que le nom d’Enrico Mattei a été donné au gazoduc « Trans-mediterranean pipeline », reliant l’Algérie et l’Italie, en reconnaissance de ses loyaux services à la Révolution algérienne.

Quatre morts et 294 blessés sur les routes en une semaine
Quatre (4) personnes ont trouvé la mort et 294 autres ont été blessées dans 244 accidents de la circulation, enregistrés en une semaine dans les zones urbaines, a indiqué, jeudi, un bilan des services de la Sûreté nationale. Les services de sûreté ont enregistré 244 accidents corporels en zones urbaines du 2 au 8 novembre 2021, faisant quatre (4) morts et 294 blessés, selon la même source. « Comparativement aux statistiques enregistrées la semaine dernière, le bilan des accidents de la circulation fait état d’une baisse du nombre d’accidents (-33), de blessés (-39) et de décès (-13) », a indiqué la même source. Les mêmes données indiquent que « le facteur humain est la principale cause dans plus de 94% de ces accidents induits notamment, par le non-respect du Code de la route, le non-respect de la distance de sécurité, l’excès de vitesse, la fatigue, le manque de vigilance au volant et d’autres facteurs liés à l’entretien du véhicule », précise le communiqué.

Efficacité confirmée du vaccin indien Covaxin contre la Covid
Le vaccin Covaxin, le premier mis au point en Inde contre le Covid-19, empêche nettement d’être frappé par la maladie, montre une étude parue jeudi, tandis que l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) a déjà approuvé ce vaccin prometteur. Ce vaccin est « très efficace contre le Covid-19 symptomatique (…) chez l’adulte », résume cette étude publiée dans The Lancet, ajoutant qu’il était « bien toléré » sans effets secondaires graves notables. L’OMS a déjà homologué d’urgence ce vaccin voici quelques jours et s’était manifestement appuyée sur cette étude – évoquant les mêmes chiffres d’efficacité -, mais celle-ci n’avait pas encore été rendue publique. Produit par le groupe Bharat Biotech, Covaxin avait ainsi rejoint les vaccins contre le Covid de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Johnson&Johnson, Sinopharm et Sinovac sur la liste de l’OMS. L’étude, réalisée auprès de 25.000 personnes qui ont soit reçu le vaccin soit un placebo, montre qu’il y a environ trois quarts de cas de Covid en moins chez les vaccinés. Cette efficacité est moindre que celle initialement observée pour les vaccins à ARN messager de Pfizer et de Moderna, mais reste élevée. Ce vaccin est particulièrement intéressant pour les pays pauvres et en voie de développement, car il requiert moins de logistique que ceux à ARN messager. Ces derniers doivent être conservés à de très basses températures, ce qui rend nécessaires d’importantes capacités logistiques.