Le président du FNA, Moussa Touati, à l’issue du 4e congrès du parti : « Ne pas impliquer l’institution militaire dans la vie politique »

Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati a appelé, hier, à Alger, à « ne pas impliquer l’institution militaire » dans la vie politique et à la laisser remplir ses missions constitutionnelles.
S’exprimant lors d’une conférence de presse animée en marge des travaux de la première session du conseil national du FNA issue de son 4e congrès, Touati a mis l’accent sur l’importance de « ne pas impliquer l’Armée nationale populaire (ANP) dans la vie politique », soulignant que l’Armée a des missions constitutionnelles « bien définies » visant à protéger l’intégrité du territoire national et la sécurité des citoyens.
Tout en réitérant « l’attachement » de sa formation politique à ses principes, Touati a affirmé que le FNA n’adhérera à aucune initiative proposée par certains partis politiques. S’agissant des affaires internes du FNA, Touati a instruit ses cadres sur l’importance de se rapprocher des citoyens, prendre en charge leurs préoccupations tout en œuvrant à gagner leur confiance et contribuer à la promotion des valeurs nationalistes, et ce afin de permettre au parti de « reprendre » sa place politique qui a « régressé » en raison de dépassements commis par certains élus du parti.
R. S.