M'zab

La chaîne britannique BBC consacre un long reportage à la vallée du M’zab

La chaine de radiodiffusion britannique BBC (British Broadcasting corportation) a consacré un long reportage à la vallée du M’Zab présentée comme la « Pentapolis » de l’Algérie ayant conservé ses traditions séculaires, sa solidarité communautaire et son mode de vie pendant plus de 1000 ans, en dépit de l’existence des multiples aléas. Publié sur son site électronique, le reportage est agrémenté de belles illustrations en haute résolution sur ses différents « ksours » et endroits touristiques ainsi que ses palmeraies, sous le titre « les villes fortifiées aux confins du Sahara ». En introduction, l’auteur, Simon Urwin, écrivain et photographe de voyage à la fois, a observe que cette région est située dans la « plus grande nation d’Afrique » et la « 10ème au monde », dont le paysage est présenté comme « vaste et varié composé de chaînes de montagnes vertigineuses, de déserts brûlants et d’anciennes ruines romaines ». Impressionné par l’étendue du territoire algérien et la variété de ses reliefs, il n’a pas manqué de relever aussi que l’Algérie couvre près de 2,4 millions de kilomètres carrés, soit 10 fois la taille du Royaume-Uni. Le pays dispose aussi du « plus grand désert chaud du monde » et une « nature sauvage surprenante et aride de massifs volcaniques, de plaines de gravier et de grands ergs, ou de mers de sable mouvantes. Dans cet espace désertique, cinq ksours historiques ont été érigés, est-il rappelé dans ce reportage évoquant des « magnifiques citadelles construites le long du Oued M’zab, un lit de rivière partiellement asséché dont les eaux ne montent qu’une fois tous les trois à cinq ans ».

Etats-Unis : un policier condamné pour brutalité sur une septuagénaire
Un ex-policier du Colorado a été condamné à cinq ans de prison pour l’arrestation violente d’une femme de 73 ans souffrant de troubles cognitifs, qui avait eu le bras cassé, le poignet foulé et l’épaule démise lors de cette interpellation. Karen Garner s’était rendue en juin 2020 dans un supermarché de la ville de Loveland, dans le Colorado (ouest des Etats-Unis), afin d’acheter de menus articles pour un montant de 14 dollars. Mais selon son avocate, elle avait omis de payer en raison de sa démence, ce qui avait amené les employés du magasin à appeler la police, bien qu’ils aient pu récupérer les marchandises. C’est sur le bord de la route qu’un policier, Austin Hopp, avait rattrapé la septuagénaire qui rentrait chez elle à pied. Comme elle refusait d’obéir à ses injonctions, qu’elle ne comprenait vraisemblablement pas, il l’a ceinturée et plaquée au sol pour la menotter, lui tordant les bras dans le dos. « Je rentre chez moi », répétait en boucle la victime, visiblement désorientée.

Six morts et 406 blessés sur les routes ces dernières 48 heures
Six (6) personnes sont mortes et 406 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué hier un bilan de la Protection civile. Selon le même bilan, les éléments de la Protection civile ont, par ailleurs, repêché les corps de deux personnes noyées dans des mares d’eau dans les wilayas de Tiaret et Chlef. Il s’agit d’un adolescent de 17 ans qui a été repêché dans une mare d’eau au lieu-dit zone industrielle 2 Zaroura à Tiaret et d’un autre adolescent âgé de 16 ans repêché au lieu dit Bokaat Khelailia dans la commune de Sandjas à Chlef, précise la même source. Les éléments de la Protection civile sont intervenus, d’autre part, pour prodiguer des soins de première urgence à huit personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et chauffe-bain à l’intérieur de leurs habitations dans les wilayas de Relizane, Médéa et Saïda.

L’Algérie prend part au Forum international sur le dialogue inter religieux
L’Algérie, représentée par le président du Haut conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah, prendra part au Forum international sur le dialogue inter religieux, qui sera organisé mercredi prochain à Riyadh (Arabie Saoudite) par la Ligue islamique mondiale (LIM), a indiqué hier, un communiqué du HCI. Le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale a envoyé une invitation au président du HCI pour participer aux travaux du forum intitulé « valeurs communes aux religions », qui se tiendra à Riyadh le 11 mai courant, précise le communiqué.
Le président du HCI aura une intervention à l’occasion pour présenter « le modèle algérien dans le renforcement de la coopération et l’enseignement ainsi que les efforts des oulémas de la Oumma pour plaider la paix, le rapprochement et l’entente entre les religions », conclut la source.

Un mort suite à un éboulement dans un chantier à Sidi Akkacha (Chlef)
Une personne est décédée hier, suite à un éboulement lors de travaux de creusement de tranchées pour la pose de canalisations d’assainissement, dans la commune de Sidi Akkacha, à Chlef, a indiqué la direction de wilaya de la Protection civile. Selon un communiqué de la Protection civile, l’accident est survenu dans un chantier de réalisation d’un réseau d’assainissement d’un immeuble en construction à proximité de la gare routière de la commune de Sidi Akkacha, suite à un éboulement de terre dont a été victime un ouvrier de 37 ans, mort coincé dans un fossé de 2,5 mètres de profondeur. L’unité de la Protection civile de Sidi Akkacha est intervenue pour assister la victime, sur place, mais celle-ci, gravement atteinte, a succombé à ses blessures, a-t-on déploré. Sa dépouille a été transférée à l’établissement public hospitalier de Ténès, selon la même source.

Arrestation d’une bande de malfaiteurs à Miliana (Aïn Defla)
Les services de sécurité de Ain Defla ont élucidé l’énigme se rapportant au vol par effraction du bureau d’un notaire à Miliana duquel divers objets ont été subtilisés, arrêtant en un temps record les trois auteurs de cet acte répréhensible, a-t-on appris vendredi des services de la sûreté de wilaya. Suite à un appel d’un citoyen effectué sur le numéro vert, mercredi dernier vers les coups de trois heures du matin, informant du vol dont a fait l’objet le bureau d’un notaire sis-au centre-ville de Miliana, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra, se sont, après avoir pris les précautions d’usage, rendus sur le lieu indiqué, a précisé la cellule de communication et des relations publiques (CCRP). A leur vue, les assaillants ont pris la poudre d’escampette, non sans avoir subtilisé du bureau du notaire en question, des objets dont notamment le coffre-fort à l’intérieur duquel se trouvait une importante somme d’argent ainsi que divers autres documents, a-t-on détaillé. Mais les membres de la bande ont vite déchanté après s’être rendus compte que la ville était hermétiquement quadrillé à la faveur du plan mis en place en coordination avec les autres patrouilles de la ville, se faisant arrêtés, sans manifester la moindre résistance, à quelques encablures de la sortie est de la ville, a-t-on fait savoir. Acculés, ils ont reconnu que les objets volés étaient entreposés au niveau d’un garage d’une habitation située à un endroit isolé de la périphérie de la ville. Présentés jeudi devant les instances judiciaires compétentes de Miliana, les mis en cause âgés entre 27 et 32 ans, ont été placés sous mandat de dépôt pour le grief d’ »association de malfaiteurs dans le but d’accomplir un vol ».