Sitev

La 19e édition du SITEV prévue du 17 au 20 octobre à Alger

L’Algérie abritera du 17 au 20 octobre au Palais des expositions aux Pins Maritimes (Alger), la 19ème édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV), indique jeudi le Commissariat du Festival international du tourisme et des voyages dans un communiqué. La 18ème édition du SITEV, organisée par l’Office national du Tourisme (ONT) du 19 au 22 mai 2017 sous le thème «Tourisme: économie durable», avait vu la participation de plus de 250 exposants, dont 25 issus de 11 pays étrangers à l’image de la Tunisie, la Palestine, la Syrie, l’Egypte, la Turquie, les Emirats arabes unis, le Mexique, la France, la Malaisie, le Portugal et l’Ethiopie. Ce rendez-vous annuel, affirment les organisateurs, «se veut la plus importante manifestation pour que l’ensemble des opérateurs nationaux et étrangers du tourisme et les professionnels puissent échanger les expériences, établir des contacts directs et exposer leurs produits pour attirer un plus grand nombre de touristes». Cette manifestation est «une occasion importante pour dynamiser le tourisme local à travers la vulgarisation des atouts, nombreux et divers de l’Algérie et qui lui permettent de capter le plus grand nombre de touristes».
Il s’agit également de mettre en exergue «les capacités touristiques nationales et les produits qualitatifs et concurrentiels, outre la promotion de la destination Algérie, la vulgarisation des informations et des connaissances touristiques et l’intensification des activités touristiques».

Tunisie : quatre militaires blessés dans l’explosion d’une mine à Mghilla
Quatre militaire ont été blessés jeudi, à la suite de l’explosion d’une mine lors d’une opération de ratissage sur les hauteurs de Mghilla du gouvernorat tunisien de Kasserine, a rapporté l’agence tunisienne TAP. Selon le porte-parole du ministère de la Défense nationale, le commandant, Mohamed Zekri, cité par la TAP, trois militaires ont subi de légères blessures, alors que le quatrième a été touché au pied. Ce quatrième militaire a été transporté à l’hôpital régional de Kasserine où il subit une intervention chirurgicale. Son état de santé n’est pas critique, a rassuré Zekri. «L’opération militaire sur les hauteurs de Kasserine continue «, a-t-il indiqué. Un militaire a été blessé mercredi à la suite de l’exposition d’une mine lors d’une opération de ratissage sur les hauteurs de Kasserine.

«Contre la myopie», la Chine s’en prend aux jeux vidéos
La Chine va limiter le nombre de jeux vidéos disponibles en ligne afin de prévenir la myopie, un trouble qui touche de nombreux enfants dans le pays. Il s’agit de la dernière initiative en date du gouvernement chinois pour renforcer le contrôle du secteur en pleine croissance du jeu vidéo. La nouvelle réglementation a été annoncée jeudi soir aussitôt après la publication d’une «importante directive» du président chinois Xi Jinping appelant à préserver la vision des enfants. Les autorités limiteront le nombre total de jeux vidéos en ligne, mais aussi celui des nouveaux titres mis sur le marché, selon un communiqué du ministère de l’Education. Des mesures pourraient également être prises pour limiter le nombre d’heures de jeu des enfants, précise le texte, cosigné par sept autres administrations nationales. La nouvelle a fait plonger vendredi matin les actions en Bourse de nombreuses entreprises du secteur. Le géant chinois de l’internet et des jeux mobiles Tencent a vu son titre chuter de plus de 5% à Hong Kong. Perfect World, coté dans le passé au Nasdaq, a dégringolé de près de 9% à la Bourse de Shenzhen (sud). Le pays asiatique affiche un taux important de myopie parmi les élèves, frappés à un âge toujours plus précoce, a indiqué l’agence de presse officielle Chine nouvelle, citant l’appel de Xi Jinping. Ce trouble oculaire a un impact négatif important sur la santé physique et mentale des enfants et pose un gros problème pour l’avenir de la nation, selon la même source.

Une «transformation majeure» menace les écosystèmes de la Terre
Forêts, déserts, paysages et écosystèmes vitaux de la Terre risquent de subir une «transformation majeure» au cours du prochain siècle du fait du changement climatique, ont prévenu jeudi des scientifiques. Certains changements sont déjà enclenchés dans le sud-ouest des Etats-Unis, où des incendies de grande envergure détruisent de vastes superficies de forêts. Dans les 100 à 150 prochaines années, ces changements vont probablement s’étendre aux savanes et aux déserts, bouleversant les écosystèmes et menaçant la faune et la flore. En particulier en Europe et aux Etats-Unis, selon les travaux publiés dans la revue Science. «Si nous laissons le changement climatique hors de contrôle, l’apparence de la végétation de cette planète va être totalement différente de ce qu’elle est aujourd’hui et cela représente un risque énorme pour la diversité de la planète», relève Jonathan Overpeck, doyen de la School for Environment and Sustainability, à l’université du Michigan.

12 blessés dans le dérapage d’un bus de transport de voyageurs à Tiaret
Douze (12) personnes ont été blessées dont une dans un état grave, suite à un dérapage d’un bus de transport en commun des voyageurs, survenu mardi soir à Medrissa, une commune relevant de la wilaya de Tiaret, a-t-on appris mercredi auprès de l’hôpital de la daïra de Sougueur. Le service des urgences de l’hôpital «Guermit Nacer» de Sougueur a accueilli mardi aux environs de 22 heures, 12 blessées dans le dérapage d’un bus de transport en commun de voyageurs qui dessert la ligne reliant Sidi Bel-Abbes à Hassi Messaoud. Onze personnes ont déjà quitté l’hôpital la nuit même, alors qu’un blessé à la tête a été gardé en observation, puis évacué mercredi matin vers l’Hôpital «Youcef Damerdji» de Tiaret, selon la même source. Les services de la Protection civile ont indiqué avoir évacué 10 blessés dont l’âge varie entre 20 et 57 ans vers le service des urgences de l’hôpital de Sougueur suite à l’accident du bus transportant 45 voyageurs, qui a dérapé à hauteur de l’intersection entre les RN 90 et 23 dans la commune de Médrissa. Pour leur part, les autorités locales de la daïra de Sougueur, à laquelle est rattachée la commune de Médrissa, de même que le directeur des transports de la wilaya de Tiaret se sont déplacés sur le lieu de l’accident pour prendre en charge les voyageurs blessées, a déclaré le président d’APC de Sougueur, Kamel-Eddine Sabahat.

Le café interdit dans les écoles en Corée du Sud
Le gouvernement en Corée du Sud a annoncé vendredi l’interdiction de la vente de café à l’école. Le café et les produits caféinés seront interdits à tous à compter du 14 septembre, a déclaré une porte-parole du ministère de la Sécurité alimentaire et des médicaments, expliquant que les élèves avaient souvent recours à ces boissons pour veiller et étudier tard dans la nuit. L’interdiction sera valable dans les écoles primaires, les collèges et les lycées. D’après le journal Chosun Ilbo, les jeunes ont tendance à recourir aux «boissons énergétiques» et au café au lait pour tenir le coup pendant les périodes d’examens. Le ministère a mis en garde contre les conséquences pour la santé d’une consommation excessive de café, évoquant la possibilité de nausées, de troubles du rythme cardiaque et du sommeil. Depuis 2013, la vente de boissons aux taux élevés de caféine était déjà interdite aux élèves dans les établissements scolaires. Mais les distributeurs destinés aux enseignants restaient autorisés et les jeunes pouvaient facilement contourner l’interdiction.