Il est sur les traces de Bensebaïni : Benghit évoque des contacts avec l’AS Saint-Etienne

Abderraouf Benghit, le brillant latéral droit de la sélection olympique algérienne fut l’un des meilleurs joueurs des Verts lors de la précédente Coupe d’Afrique des moins de 23 ans au Sénégal, qui avait vu les Fennecs terminer à la deuxième place avec à la clé une qualification historique aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio De Janeiro.
Ses performances de premier ordre dans ce tournoi ont fait de lui l’une des révélations du rendez-vous sénégalais et cela lui a valu de taper dans l’œil des recruteurs.
C’est surtout le club français de l’AS Saint Etienne qui se montre le plus intéressé par les services du jeune de 19 ans, comme l’affirme lui-même.«Un émissaire de l’AS Saint Etienne, présent au Sénégal, s’était rapproché de moi pour me demander le numéro de téléphone de mon président au Paradou AC. Il m’a fait savoir qu’il souhaitait m’engager et qu’il allait entamer les discussions à ce sujet avec mon président, vu que je suis lié par un contrat au PAC», confie Benghit.
L’émissaire en question a bel et bien pris attache avec le premier responsable du PAC, actuel sixième au classement de Ligue 2 algérienne, comme l’indique encore Benghit, sauf que ce dernier n’est au courant de rien de l’évolution des contacts entre les deux parties.Une chose est sûre en revanche, le joueur piaffe d’impatience pour embrasser une carrière professionnelle. «Evidemment, je rêve de partir en Europe pour y tenter une expérience professionnelle. J’ai beaucoup d’ambitions, et je sais que pour atteindre mes objectifs il me faudra intégrer un club du vieux continent. J’espère que mon souhait soit exaucé le plus tôt possible», déclare encore le joueur. Il faut dire que le départ vers l’étranger de deux autres produits de l’Académie du Paradou, en l’occurrence Ramy Bensebaïni (Montpellier) et Djamel Ibouzidane (FC Paris), motive davantage le natif de Souk-Ahras à aller tenter lui aussi sa chance de l’autre côté de la Méditerranée. «Bensebaini et Ibouzidane, qui sont plus âgés que moi, m’encouragent tout le temps pour m’illustrer davantage afin de gagner un contrat professionnel. Ils sont tout simplement mes exemples à suivre», explique le joueur.
H. S.