Hand

Handball : Le MC Oran plaide pour un changement du système de compétition

Le MC Oran, qui a de fortes chances d’accéder en Excellence de handball après avoir terminé la première phase du championnat de Nationale 1 en tête de sa poule, plaide pour un changement du système de compétition dans les deux premiers paliers, a indiqué samedi son entraîneur. «L’arrêt actuel des activités sportives en raison de la crise sanitaire qui secoue le pays, devrait être mis à profit pour réfléchir sur un éventuel changement du système de la compétition, notamment au niveau des deux premiers paliers», a déclaré à l’APS, Sid Ahmed Tab. Selon ce technicien, qui occupe également le poste de trésorier du club sportif amateur (CSA) de la formation phare de la capitale de l’Ouest, «la répartition des clubs sur deux groupes Centre-Ouest et Centre-Est permettrait de diminuer leurs dépenses». «Les longs voyages effectués par les clubs de l’Ouest par exemple vers l’Est du pays coûtent très cher, rendant très difficile la mission des dirigeants déjà confrontés à d’interminables problèmes financiers», a-t-il expliqué. Il a estimé, en outre, plus que jamais nécessaire de prendre en charge ce volet par la Fédération algérienne de la discipline, «surtout que la situation économique difficile que connait le pays va avoir davantage de répercussions négatives sur le sport algérien». Le technicien oranais a poursuivi qu’avec la réduction des charges des clubs de handball, ces derniers auront de meilleures possibilités pour s’occuper des catégories jeunes et accorder par la même l’intérêt voulu à la formation «condition sine qua non pour relancer la petite balle algérienne qui a énormément régressé depuis plusieurs années», a-t-il conseillé. Evoquant la situation actuelle du MCO, jadis fierté du handball algérien avant de perdre beaucoup de son brio, Sid Ahmed Tab s’est félicité de «la sensible amélioration qu’a connu le club cette saison sur le plan financier». «Cela a permis de payer régulièrement les salaires des joueurs, ce qui s’est répercuté positivement sur leur parcours comme l’atteste cette place de leader de leur poule Ouest qu’ils ont décrochée à l’issue de la première partie du championnat», s’est-il réjoui. Evidemment, les «Hamraoua» espèrent que les efforts déployés pour réussir ce parcours soient récompensés par la montée en Excellence, d’où leur crainte d’une éventuelle saison blanche que pourraient décréter les responsables de la discipline en raison du prolongement du gel des activités sportives, a fait savoir leur entraineur. Le MCO devait disputer les «Play-offs» avec les leaders des deux autres groupes Centre et Est, ainsi que leurs dauphins respectifs, pour décrocher l’un des deux billets donnant accès à l’Excellence, rappelle-t-on.