Berraf

FAISANT L’OBJET DE TIRS GROUPÉS : Berraf fait dans la résistance

À quelques mois des Jeux olympiques de Tokyo, la scène sportive nationale est le théâtre d’une guerre ouverte entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui et le président du Comité olympique et sportif algérien, la première instance sportive dans le pays, Mustapha Berraf. La récente sortie médiatique de deux anciens champions, en l’occurrence, Nouria Benida Merah (athlétisme) et Salim Iles (natation) entrent dans ce registre. Ces deux personnalités sportives ont choisi de s’exprimer au milieu de cette semaine pour s’attaquer au président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf. Il s’agit d’un tir groupé de la part de Benida qui est une des vice-présidentes du COA et Ilès en sa qualité de directeur général du comité d’organisation des Jeux méditerranéens 2021 d’Oran. Selon certaines indiscrétions, le ministre de la Jeunesse et des Sports, serait «l’instigateur» de ces deux sorties médiatiques. Bernaoui, dont le courant avec Berraf ne passe plus depuis quelques mois, veut pousser le président du COA à la démission pour le remplacer à la tête du COA. Il veut utiliser son poste pour être élu à la tête du COA, ajoute-ton. Or, il se trouve que Berraf a résisté, jusque-là, à toutes les tempêtes, alors que les résultats enregistrés par le sport algérien ne plaident pas en faveur de son maintien et sa longévité au COA. En conclusion, ces conflits ne sont pas animés par le souci d’améliorer le niveau du sport algérien mais par les intérêts personnels des uns et des autres, sinon comment expliquer le silence de Benida et Ilès pendant plusieurs années pour s’attaquer au président du COA. Aussi, la naissance d’un nouvel organisme regroupant les Fédérations sportives nationales se veut, de l’avis des observateurs, une autre manœuvre de la part de l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports dans sa bataille avec Berraf. À travers ce nouvel organisme, Bernaoui est en train, selon ces avis, de rallier à sa cause la quasi-totalité des fédérations sportives en vue de la prochaine assemblée extraordinaire du COA et en prévision de laquelle une motion de retrait de confiance est en préparation.
Hakim S.