accidents

UN CHAUFFARD ROULANT EN SENS INVERSE DERRIÈRE LE DRAME : Six morts et un blessé grave à Ghardaïa

Ghardaïa a vécu, hier, une journée dramatique, la première du nouvel An 2020, lors d’un accident de la circulation au cours duquel un chauffard, qui roulait en sens inverse, a tué six personnes. Ce tragique accident de la route est survenu précisément, vers 5 h38, sur la route nationale n° 33, dans la commune d’El Guerrara, située à 115 km au nord-est de Ghardaïa, lorsqu’un véhicule touristique est entré en collision frontale avec un camion circulant dans le sens inverse, a indiqué la Protection civile reprise par l’APS. Les six personnes à bord du véhicule touristique sont mortes sur le coup écrasées par le camion. Les corps des victimes âgées entre 2 et 54 ans, ont été déposés à la morgue de l’hôpital de Guerarra, et le blessé (chauffeur du camion) a été également évacué vers les urgences de la même structure de santé, la plus proche du lieu de l’accident, a fait savoir la même source. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Au-delà d’un accident comme il en arrive partout et fréquemment à travers notre pays, et malgré les mesures parfois drastiques mises en place pour freiner ce phénomène mortel, il y a des dispositifs, qui auraient pu revoir davantage à la baisse les accidents, qui tardent à être mis en place. N’a-t-on pas parlé en effet du fameux Chronotachygraphe depuis 2010 et qui consiste en un appareil placé dans l’habitacle du camion pour déterminer le niveau de la responsabilité du chauffeur dans les accidents survenus ? Techniquement, cet équipement permet de déterminer la vitesse et les horaires de conduite et de repos des conducteurs d’autobus et de camions poids lourds. Le projet devait être soumis au gouvernement, après l’adoption de la loi de Finances complémentaire pour 2013, mais depuis, aucune suite n’a été donnée à ce dispositif. Là encore, le cas du drame de Ghardaïa parle de lui-même. Un chauffeur de camion qui roule carrément dans le sens inverse de la circulation. Un crime comme il n’y en a point ! L’adoption du chronotachygraphe constitue une mesure qui aura un impact positif sur la sécurité routière, notamment sur la discipline des conducteurs des moyens de transport. Et pour cause, cet appareil permettra de calculer la distance parcourue par le véhicule, sa vitesse et ses temps d’arrêt. Ces données permettront aux forces de sécurité de contrôler certains paramètres, comme les limitations de vitesse et le respect du temps d’arrêt. La grande interrogation c’est de savoir quand est ce que ce dispositif sera enfin mis en place ?
Yousra Hamedi