Handbal

EN SE CONTENTANT D’UN NUL CONTRE LA MACÉDOINE DU NORD : Nos handballeurs hypothèquent leurs chances

La sélection nationale de handball s’est compliquée la vie en se contentant d’un nul au goût d’une défaite contre la Macédoine du nord, mardi soir dans le cadre de la deuxième journée du tournoi de handball (hommes). Ce nul risque de jouer un mauvais tour pour les Verts s’ils terminent ex-quo avec leur adversaire du jour à l’issue de la phase des poules, vu que la Macédoine compte un meilleur goal-avérage. Sachant que seules deux sélections passent au dernier carré de chaque groupe, l’Espagne est déjà assurée de prendre la tête de la poule B où figure l’Algérie. Du coup, il devient nécessaire, voir vital, pour la bande à l’entraîneur Rabah Gherbi de battre avec un score lourd son prochain adversaire, la Grèce, qu’elle affronte aujourd’hui pour sa troisième sortie dans la compétition, sachant qu’elles seront seulement deux équipes de chaque groupe à se qualifier au dernier carré.
Pour revenir à cette rencontre contre la Macédoine, il y a lieu de mettre en valeur la prestation du gardien de but algérien, Khalifa Ghodbane. Ce dernier a encore une fois sorti un grand match, en réalisant pas moins de 16 arrêts pendant 54 minutes de jeu auxquelles il a pris part.
La moyenne de ses arrêts est estimée à 42%, au moment où il a réussi à stopper deux tirs au but sur six, tout en effectuant deux autres arrêts des ailes. En tout et pour tout, le dernier rempart algérien compte 29 arrêts en deux matchs contre la Turquie et la Macédoine pour 114 minutes jouées.
Sans doute, le meilleur arrêt de Ghodbane jusque-là est celui qu’il a réalisé dans les dernières secondes du match contre la Macédoine en arrêtant un penalty qui a permis au sept algérien de s’en sortir avec un nul qui lui permet de garder ses chances dans la course à la qualification au dernier carré.
Hakim S.