Les Verts

Eliminatoires CAN-2021/Botswana-Algérie (ce soir à 20h00) : Les Verts pour rester invaincus

La sélection algérienne devra faire face à deux aléas de taille en affrontant aujourd’hui son homologue du Botswana, dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2021 dont le trophée est détenu par les Verts depuis l’été passé.

On fait allusion à la très mauvaise pelouse du stade international de Gaborone, qui sera le théâtre de ce rendez-vous, et aussi les conditions climatiques régnant sur place, vu que c’est l’été au Botswana et la température pourrait atteindre les 36 degrés, notamment aujourd’hui.
Les Verts qui restent invaincus depuis 16 matchs, tentent évidemment de soigner davantage leurs statistiques dans ce registre, eux qui viennent de battre le record de la sélection championne d’Afrique de 1990, restée sans défaites pendant 15 rencontres sous la houlette du feu Abdelhamid Kermali.
En tout cas, même si le rapport de forces parait d’emblée en faveur des champions d’Afrique en titre bien sûr, mais connaissant l’entraineur national, Djamel Belmadi, ce dernier ne se réfère guère à ce genre de considérations. La preuve, il s’est précipité, après le match contre la Zambie jeudi passé, de demander à ses joueurs de descendre de leur nuage et de remettre les pieds sur terre, tout en exigeant la victoire contre le Botswana.
«On ne va pas gagner tous les matches sur des scores larges. Il faut s’attendre à des matches encore plus difficiles à l’avenir», a averti Belmadi avant le départ de l’équipe nationale à destination du Botswana.
Pour rappel, l’Algérie l’avait emporté par un score sans appel de 5-0 contre la Zambie, jeudi soir à Blida pour le compte de la 1ere journée des qualifications à la CAN-2021.
Afin que les joueurs restent concentrés, Belmadi a tenu à maintenir la pression sur eux en leur signifiant que «l’Algérie de par son statut de champion d’Afrique en titre, est devenue l’équipe à battre, d’où la difficulté des matches à venir». En ce sens, toutes les équipes tenteront de battre ou d’accrocher les champions d’Afrique. Aussi, Belmadi a fait part de ses appréhensions quant aux «mauvaises conditions» au Botswana, le match ayant été domicilié au stade de Gaborone au lieu de Francistown. Belmadi a indiqué que l’état du terrain est mauvais et constitue un handicap pour les joueurs. Qu’à cela ne tienne, le sélectionneur national a exigé la victoire malgré les mauvaises conditions au Botswana. Il a expliqué aux joueurs que l’équipe nationale doit assurer sa qualification à la CAN-2021 avant la fin des matches de qualification pour qu’elle puisse se consacrer aux matches qualificatifs au Mondial 2022 qui débuteront le mois de mars prochain. Pas de répit pour les Verts. Belmadi a décidé de s’envoler en direction de Gaborone au lendemain de la victoire face à la Zambie afin de préparer la deuxième rencontre contre le Botswana, prévue aujourd’hui. Les camarades de Feghouli ont pris l’avion vendredi dans la matinée et ont rejoint la capitale botswanaise en fin d’après-midi après un vol qui a duré une dizaine d’heures. La sélection algérienne a pris ses quartiers à l’hôtel Hilton et a effectué deux séances d’entrainement avant le match.
Hakim S.