Djabou bientôt à Tunis pour négocier son bon de sortie

L’international algérien du Club Africain, Abdelmoumen Djabou, absent des terrains depuis mai dernier à cause d’une méchante blessure au genou, est sorti de son mutisme pour déclarer sur les ondes de Mosaïque FM que sa prochaine destination sera l’Entente Sportive de Sétif, en soulignant qu’il viendra bientôt à Tunis en compagnie du président du club algérien pour discuter avec le président du Club Africain d’une résiliation de son contrat à l’amiable. Djabou s’est dit disposé à remettre les chèques qu’il a reçus de la part de Slim Riahi contre la résiliation de son contrat, en indiquant que des problèmes familiaux l’empêchent de poursuivre l’aventure en Tunisie.Sur un autre plan, Djabou a affirmé que le CA était toujours son premier choix et qu’il n’avait pas l’intention de rejoindre l’EST, contrairement à ce qui a été rapporté à ce propos.Dans la foulée, Djabou a indiqué qu’il a repris les entrainements en solitaire et commencé à toucher le ballon, mais il n’est pas encore à 100% pour reprendre la compétition officielle.En début de semaines, et alors que les médias tunisiens rapportaient des informations faisant état d’une relation compliquée entre Abdelmoumen Djabou et la direction du Club Africain, le tout en s’appuyant sur des sources internes au club, d’autres échos venaient alimenter les spéculations quant à l’avenir au club de Bab Jedid de l’Algérien.
Le Club Africain, qui a eu échos de rumeurs donnant son joueur en négociations avec son ancienne équipe l’ES Setif, a tenu à démentir ces dernières de manière officielle. « Contrairement aux rumeurs qui circulent sur Abdelmoumen Djabou, le bureau directeur tient à préciser que le joueur est lié au club par un contrat jusqu’au mois de juin 2017 et qu’aucun transfert vers une autre équipe ne peut se faire sans l’accord du Club Africain », avait précisé d’emblée le club tunisois via un communiqué.Précisant les motifs du séjour en Algérie de son attaquant, le Club Africain ajoute: « Sa présence en Algérie, comme il l’a lui-même déclaré, est pour des raisons administratives et personnelles. À son retour à Tunis le joueur, en accord avec le staff médical, poursuivra sa rééducation suite à ses deux blessures aux ligaments croisés et au ménisque. »Reste à savoir maintenant si le président du Club africain consentira à libérer son joueur qui avait été pour beaucoup dans le titre de champion remporté par sa formation la saison passée après de longues années de disette.
Hakim S.