Fodil Boumala

DÉTENUS DU MOUVEMENT : Le procès de Fodil Boumala reporté au 23 février

Le procès du journaliste et militant politique, Fodil Boumala, a été reporté de deux semaines. En effet, programmé pour hier, au niveau du tribunal de Dar El-Beïda, à l’Est d’Alger, cette instance a décidé de reporter l’affaire au 23 février prochain, tout en rejetant la demande de la défense pour une libération provisoire du détenu. Pour rappel, le militant Boumala, arrêté le 18 septembre dernier à 20h30, à proximité de son domicile à la cité Les Bananiers, Bab Ezzouar, par des éléments des services de sécurité, puis présenté le lendemain devant le procureur du tribunal de Dar El Beïda, qui a décidé de le présenter devant le juge d’instruction du même tribunal. Ce dernier a finalement placé Boumala en détention provisoire. Il est poursuivi pour «atteinte à l’unité nationale» et «diffusion de tracts susceptibles de porter préjudice à l’intérêt national». Il est la troisième figure du mouvement, après Karim Tabbou et Samir Benlarbi (relâché récemment) à être placée en détention provisoire à quelques jours seulement d’intervalle.
Sarah O.