PERMIS A POINTS

Coup d’envoi aujourd’hui du Permis à points algérien

Promesse tenue, dans les délais, par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, sur le lancement du permis à points algérien. Le coup d’envoi de l’opération sera donné, aujourd’hui, par le ministre Noureddine Bedoui, au niveau du Centre biométrique d’El-Hamiz, à l’Est de la capitale Alger. Le dossier du document de conduite électronique a fait couler beaucoup d’encre et vient en réponse à la nécessité de réduire le taux des accidents de la route, en hausse vertigineuse dans notre pays. À rappeler, effectivement, que le lancement du permis à points a été à maintes fois été annoncé pour ce premier trimestre de l’année 2018. Chose faite désormais en attendant sa généralisation .

Un séisme de magnitude 3,2 frappe la wilaya d’Oran
Un séisme de magnitude 3,2, sur l’échelle ouverte de Richter, a eu lieu vendredi à 19h47 dans la wilaya d’Oran, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre du séisme a été localisé à 10 kilomètres au Nord-Ouest de la localité d’Ain Karma (en mer), dans la wilaya d’Oran, a précisé le CRAAG.

Un Marocain arrêté en Italie pour «propagande terroriste»
Un Marocain a été arrêté pour incitation au terrorisme et participation dans une «propagande terroriste intense» sur les réseaux sociaux en Italie, a rapporté vendredi la presse locale citant la police italienne. «Le suspect, résident légal du nom d’Ilyass Hadouz, âgé de 19 ans a été arrêté à Fossano, la surveillance ayant montré sa participation dans une propagande djihadiste intense» sur les réseaux sociaux, a rapporté l’agence de presse ANSA. Le procureur national anti-mafia et anti-terrorisme, Federico Cafiero de Raho, a déclaré au journal Il Mattino que la plus grande menace en Italie devrait venir des «terroristes maisons». Ces «terroristes maisons» représentent une plus grande menace pour l’Italie que les combattants étrangers sur le retour, ces Européens partis combattre dans les rangs de l’organisationt terroriste autoproclamée «État Islamique» (Daech/EI) en Syrie et en Irak.
D’après M. Cafiero de Raho, il n’y a pas plus de 50 combattants étrangers sur le retour en Italie, «considérée davantage comme un lieu de transit» vers d’autres pays européens après la défaite militaire de l’EI en Syrie et en Irak.
L’opération de vendredi fait suite à l’arrestation jeudi de cinq hommes ayant des liens avec Anis Amri, le terroriste qui a précipité un camion dans un marché de Noël à Berlin en décembre 2016, tuant 12 personnes.

Un incendie ravage une bibliothèque en construction à Skikda
Un incendie s’est déclaré, vendredi après midi, au chantier de la bibliothèque communale de Skikda, à l’entrée de la ville, a appris l’APS auprès des services de la Protection civile. La même source a précisé que le feu s’est déclaré à l’unité extérieure de la climatisation centrale de cette infrastructure en cours de réalisation, soulignant que le sinistre a détruit partiellement l’unité et six façades de la bibliothèque. L’incendie, dont l’origine demeure indéterminé, a nécessité la mobilisation de deux camions anti incendie, 12 éléments de la Protection civile de différents grades et trois heures pour circonscrire les flammes, a-t-on noté. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’incendie.

Dix Algériens sur 100 000 atteints du cancer de la prostate
Le cancer de la prostate touche 10 personnes sur 100 000 en taux brut contre 13,1 pour 100 000 personnes en taux standardisé, selon les données du Registre national du cancer pour l’année 2015. Le ministre du secteur, Mokhtar Hasbellaoui, s’exprimant lors d’une rencontre internationale sur cette méchante pathologie, tenu à Alger vendredi, a souligné la nécessité de réorganiser le service hospitalier à l’effet de garantir une prise en charge quantitative et efficace des cancéreux de la prostate. D’autre part, il a insisté sur la création du Réseau national des Registres du cancer, le premier du genre à l’échelle africaine, devant permettre à l’Algérie de disposer de «données fiables conformément aux standards internationaux requis». Aussi, a-t-il préconisé de faire du dossier de tous les cancers «une des priorités devant bénéficier de cet essor qualitatif», estimant, à ce propos, que «toutes les conditions matérielles sont réunies pour bonifier le développement infrastructurel en augmentation constante». Il en est de même du «gisement de compétences nationales existantes en matière de cancer», lesquelles, a-t-il poursuivi, «doivent être libérées des contraintes et des servitudes de la désorganisation.» De même qu’elles «doivent être à l’écoute» des évolutions thérapeutiques enregistrées à travers le monde, dans le domaine de la prise en charge du cancer, a-t-il conclu.

Lancement du camp printanier de montagne à Tissemsilt
La première édition du camp printanier de montagne a été lancée vendredi à Tissemsilt au profit d’une centaine d’enfants de la wilaya d’Alger invités à découvrir les sites naturels de la capitale de l’Ouarsenis. Durant leur séjour programmé pour deux journées, les jeunes prendront connaissance de la richesse du patrimoine naturel local, a indiqué à l’APS Abdellatif Tiabi, représentant de la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) d’Alger, initiatrice de cette activité. Les sites à visiter dans ce cadre sont la forêt d’Aïn Antar, dans la commune de Boukaïd, les grottes des anciennes mines de baryte, les thermes de Sidi Slimane et le massif de Sidi Amar. Les enfants bénéficient également d’activités ludiques et pédagogiques animées par des troupes locales et des wilayas d’Alger et d’Annaba, en plus d’un concours du meilleur dessin sur le thème de la protection de l’environnement. Une course cycliste est aussi prévue sur un circuit de 5 kilomètres dans l’espace forestier d’Aïn Antar.

Reprise des vols à l’aéroport anglais de Stansted après un incendie
Les vols ont repris hier au départ de l’aéroport londonien de Stansted, au lendemain de l’incendie d’une navette ayant entraîné l’annulation de vols au départ. «Les vols doivent reprendre normalement», a indiqué l’aéroport. Son site internet indiquait que l’activité avait repris normalement samedi matin. Des images amateurs, postées sur les réseaux sociaux, ont montré une épaisse fumée noire se dégageant d’une navette en feu devant l’entrée du terminal, vendredi après-midi. L’incendie, qui a été maîtrisé une quarantaine de minutes après son déclenchement vers 16H20 locales (15H20 GMT), n’a pas fait de blessé, selon l’aéroport. Mais les dégagements de fumée ont entraîné l’évacuation partielle de l’aéroport et l’annulation de tous les vols prévus au départ jusqu’à minuit. Selon les pompiers, l’incendie est d’origine accidentelle, causé par «une défaillance électrique sur le bus». «Le bus est complètement détruit tandis qu’un grande partie de la façade avant du terminal a subi des dommages causés par la fumée», ont-ils précisé dans un communiqué.

Trump gèle des fonds destinés à reconstruire la Syrie
La Maison Blanche a ordonné de geler plus de 200 millions de dollars de fonds destinés à la reconstruction en Syrie, a affirmé vendredi le Wall Street Journal, au lendemain de déclarations de Donald Trump selon lesquelles les Américains allaient partir «très vite» de ce pays. Selon le journal, le président américain a donné cette instruction au département d’État après avoir lu un article expliquant que les États-Unis avaient engagé des fonds pour contribuer à la reconstruction de la Syrie, ravagée par une guerre civile qui dure depuis sept ans. Au cours d’un discours jeudi dans l’Ohio, M. Trump avait affirmé que les Américains allaient partir de Syrie «très vite», à présent que les terroristes du groupe terroriste autoproclamé «État islamique» (Daech/EI) sont en passe d’être totalement vaincus. Ces propos n’avaient rien d’un lapsus ou d’une erreur, ont dit des responsables cités par l’AFP, soulignant que depuis plusieurs semaines, le président s’élevait contre l’idée que les États-Unis maintiennent un engagement à long ou même à moyen terme dans l’Est de la Syrie, où ils ont déployé quelque 2 000 soldats, dans le cadre de la lutte internationale contre l’EI.