Coronavirus

CORONAVIRUS (COVID-19) : État d’alerte au sein des structures sanitaires de Constantine

Il est désormais admis qu’aucune frontière de n’importe quel pays du monde n’est infranchissable pour cet ennemi invisible qu’est le Coronavirus qui a déjà fait des milliers de victimes et particulièrement en Chine et que l’Organisation mondiale de la santé a baptisé « Covid-19 » qui craint que l’épidémie actuelle du Coronavirus risque de transformer en pandémie planétaire si la propagation du virus n’est pas freinée les jours, voire les mois à venir. Cela dit, l’Algérie qui a été épargnée jusque là par cette maladie, vient de confirmer son premier cas de coronavirus sur un ressortissant italien qui rentrait de Rome via Alger sur un vol régulier pour rejoindre son poste de travail au Sud du pays. Une fois la nouvelle annoncée par le ministre de la Santé, toutes les structures sanitaires publiques se sont mises en état de veille, prêtes à toutes éventualités. C’est le cas de l’établissement public hospitalier (EPH) de la ville du Khroub auquel nous avons rendu visite pour s’enquérir du dispositif de surveillance mis en place. Le directeur de l’hôpital M. Taïg Nadir qui était en compagnie du responsable des services sanitaires ,nous a reçu dans son bureau et nous a fait part  de l’installation d’un comité de veille qui est composé du directeur de l’hôpital , des médecins chef de services, du président du conseil médical(PCM), des paramédicaux ainsi que l’application des mesures prises par le ministre de la Santé dans le cadre du dispositif de prévention contre le coronavirus , et qui consiste en une salle d’isolement située au fond du service des urgences pour les cas suspects , avec une entrée dérobée et jouit de toutes les commodités . Sur le même registre, il nous dira que tout l’équipement est disponible (gants, bavettes, kit de protection, drap jetable) etc. D’ailleurs toutes les structures sanitaires sont dotées des moyens pour faire face à cette épidémie, ajouta-t-il.
« Pour parer à toutes éventualités, notre personnel médical porte des masques de protections au niveau des services et particulièrement celui des urgences , nous confie encore le directeur des services sanitaires et nous avons mis à la disposition du personnel du gel hydro -alcoolique pour la désinfections des mains , des panneaux de sensibilisation et de prévention a-t-il conclu.
En tout état de cause, la mobilisation mondiale pour venir à bout de ce virus est à son paroxysme tant l’inquiétude des uns et des autres est grande, en attendant la mise au point, par les laboratoires, d’un vaccin susceptible de vaincre ce redoutable virus qui menace la planète.
Mâalem Abdelyakine