chlef

Challenge international de cross-country : plus de 1 200 coureurs à Chlef

Plus de 1 200 coureurs ont pris part, samedi, à la 44e édition du traditionnel challenge international de cross-country chahid Ahmed-Klouche de Chlef, qui s’est déroulé sur le circuit de Chekka de la commune du chef-lieu de wilaya. Les athlètes participant à ce challenge, couru sur un circuit fermé de 2 km, sont représentés par 1 287 coureurs issus de 25 wilayas, en plus d’autres venus du Kenya, d’Éthiopie, d’Espagne, du Maroc et de Tunisie. Différentes catégories d’âge (minimes, cadets juniors et seniors; filles et garçons) ont pris part à ce cross, en courant sur des circuits court (4 km) et long (10,35 km), selon la catégorie de chacun. Intervenant à l’occasion, le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, s’est félicité du «bon niveau d’organisation de la compétition et du travail fourni, en la matière, par la ligue de la wilaya de Chlef», signalant des démarches entreprises par la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), en vue d’intégrer le challenge de cross-country chahid Ahmed-Klouche dans le «programme de la Fédération internationale d’athlétisme». Lui emboîtant le pas, le directeur de la wilaya de la jeunesse et des sports, Saïd Heguass, a assuré que ses services «ne ménageront aucun effort en vue d’assurer le succès de ce type d’événements sportifs d’envergure mondiale». Il a signalé le lancement prochain de l’installation du Comité de wilaya chargé de la préparation du Championnat d’Afrique de cross-country, prévu début 2018 dans la ville de Chlef

24 000 cyberattaques contre la Défense déjouées en 2016 en France
Les cyberattaques visant la Défense en France «doublent chaque année» et les services français ont bloqué en 2016 «24 000 attaques externes» informatiques, selon le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Dans un entretien au Journal du Dimanche, le ministre français précise que depuis sa prise de fonctions en 2012, «et notamment depuis trois ans, la menace cybernétique est devenue majeure, y compris sur nos propres outils militaires». Alors qu’un rapport du renseignement américain accuse la Russie d’être à l’origine de piratages informatiques contre le camp démocrate durant l’élection présidentielle, Le Drian estime que si une telle opération «a été menée par un État, c’est une ingérence insupportable». Interrogé pour savoir si la France est à l’abri d’attaques similaires, le ministre répond: «Non, évidemment, il ne faut pas être naïf». Il ne peut «être exclu que des opérations de même nature que celles observées aux États-Unis cherchent à perturber le processus électoral français», ajoute-t-il, alors qu’un scrutin présidentiel est prévu en France en avril et mai

Découverte de peintures rupestres témoignant des rapports étroits entre la région du Tibet et le bouddhisme
Des peintures pariétales vieilles de plus de 1 000 ans représentant des personnages de la religion bouddhiste ont été découvertes dans la région autonome du Tibet, sud-ouest de la Chine. La découverte a été faite dans le district Xian, de Markam, situé à Qamdo, où les archéologues ont retrouvé huit peintures rupestres qui remontent à l’époque du royaume de Tubo, qui a existé de 618 jusqu’à 842. Selon Zhang Yanqing, maître de conférences de l’Université du Sichuan, ces peintures auraient été créées durant la deuxième moitié du 8e siècle ou la première moitié du 9e siècle et auparavant, des archéologues avaient retrouvé un nouveau segment de la route de la soie, une artère commerciale importante reliant l’est et l’ouest de l’Eurasie jusqu’au 15e siècle et ce segment commençait en Chine et se poursuivait vers les régions montagneuses du Tibet.

Oran abritera le Congrès international d’onco-épidémiologie, le 4 février
Le 1er Congrès international d’onco-épidémiologie de l’Établissement hospitalo-universitaire (EHU) d’Oran sera organisé le 4 février prochain, avec la participation de plusieurs experts nationaux et internationaux, a-t-on appris dimanche des organisateurs. Sous le thème « Cancer et prévention », cette manifestation scientifique, initiée par le service d’Oncologie médicale, et celui d’épidémiologie et de médecine préventive de l’EHU d’Oran, ambitionne de « faire rencontrer des chercheurs nationaux et internationaux de diverses disciplines et partager leurs expériences respectives en médecine et en sciences humaines et sociales, autour de la thématique de la prévention du cancer. Les dernières recherches et thérapies en la matière, ainsi que les meilleurs moyens de prévention, seront présentés lors de cette journée, a-t-on précisé de même source.

Tournoi à la mémoire du défunt président du CAB
Un tournoi de football commémorant le 1er anniversaire du décès de l’ex-président du CA Bordj- Bou-Arréridj, Farid Tebbakh, a été organisé samedi au stade du 20-Août-1955 de Bordj-Bou- Arréridj. Ce tournoi a réuni les anciennes gloires de l’équipe nationale, ainsi que les anciens joueurs de l’Entente de Sétif, de la JS Kabylie et du CS Constantine et l’équipe du CABBA des années 1990 qui se sont donnés la réplique devant un public conquis par les prouesses techniques des Hakim Medane (JSK), Salim Laïb (CSC), Zoheir Khedara (CABBA), Kamel Adjas (ESS) et autre Mohamed Rahem (USMH). Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné par le ministre de la jeunesse et des sports El-Hadi Ould-Ali qui a également présidé la cérémonie de clôture en remettant des présents aux équipes participantes, ainsi qu’à certaines personnalités présentes, dans une rencontre rehaussée par la présence de plusieurs figures de football et des médias. Les participants ont salué l’organisation de ce tournoi et ont évoqué, à l’occasion, les qualités humaines du défunt ex-président du CABBA et son dévouement pour son équipe. Les organisateurs ont indiqué que cette commémoration était à la mémoire d’un président qui a donné «ses lettres de noblesse au club», en réussissant notamment à le faire accéder de la Division 3 jusqu’à l’élite et d’enchaîner avec deux honorables participations en Coupe arabe des clubs. À noter que cette manifestation sportive a été organisée sous l’égide du wali de Bordj-Bou-Arréridj en collaboration avec le conseil d’administration de la société sportive par actions du CABBA et du club sportif amateur, ainsi que de la ligue locale de football.

Deux morts asphyxiés au monoxyde de carbone, à Tlemcen
Deux enfants sont morts asphyxiés au monoxyde de carbone émanant d’un chauffage, et trois autres personnes d’une même famille sont dans un état grave (coma) au niveau du service de réanimation du CHU de Tlemcen, a-t-on appris, hier, auprès de la cellule de communication de la Protection civile. Alertés samedi soir par un citoyen, les éléments de la Protection civile sont intervenus à haï «Aïn-Defla» dans la daïra de Chetouane pour évacuer en urgence un père et une mère de famille (36 et 27 ans) et leur enfant (4 ans) vers le service des urgences pour recevoir des soins intensifs, a-t-on indiqué. Les corps de deux autres enfants morts (un et 7 ans) de la même famille ont été transférés vers la morgue du même établissement sanitaire, a-t-on ajouté.

Lancement d’une vaste opération de nettoiement à Skikda
Une vaste campagne de nettoiement des quartiers, des espaces verts et des places publiques a été lancée samedi dans la ville de Skikda, a-t-on constaté. Initiée par les services de wilaya et mettant à contribution de nombreux citoyens à travers les associations et les comités de quartiers, cette opération, dont le coup d’envoi a été donné à partir du chef-lieu de wilaya, concernera également plusieurs daïras de Skikda. Cette action, qui se tiendra chaque samedi, vise à éradiquer tous les «points noirs» qui affectent l’environnement, l’hygiène et la salubrité publique dans les quartiers, les cités d’habitation, les axes routiers et l’ensemble des lieux publics. La ville de Skikda qui constitue le lot le plus important de cette opération, a été subdivisée en 12 secteurs englobant les cités Larbi-Ben-M’hidi, Aïssa-Boukarma, Hamada-Boulsan, les frères Bouhadja, les frères Bouassida, 1er-Novembre, Stora, Sidi-Ahmed, Bouabaz, Boulakroud, El-Zefzaf et Messioun. D’importants moyens humains et matériels des services des communes, ainsi que ceux des entreprises publiques et privées ont été mobilisés pour la réussite de cette initiative qui vise à préserver le cadre de vie des citoyens.