Accueil Brèves Béchar : des professeurs abandonnent la correction des épreuves du bac

Béchar : des professeurs abandonnent la correction des épreuves du bac

1

Une soixantaine de professeurs de l’enseignement secondaire chargés de la correction des épreuves du baccalauréat depuis 20 jours au niveau du lycée Akid-Othmane de Béchar, ont abandonné le centre de correction, mardi matin, en signe de protestation contre les conditions d’accueil et de restauration. Selon certains, ce qui est servi dans les restos dits Meïdat Ramadhan est beaucoup mieux que ce qui leur est servi au niveau du réfectoire du lycée Akid-Othmane. La plupart des professeurs venus de loin cassent le jeûne au niveau des restaurants de solidarité dressés dans les différents quartiers de la ville. « Nous avons discuté du problème de la restauration, surtout durant le mois du Ramadhan, avec le chef du centre et le chargé de la restauration mais en vain. D’ailleurs, nous nous demandons bien ce qu’ils font là, étant donné qu’ils sont à la retraite tous les deux ». Un autre professeur demandera carrément à ce que le ministère de de l’Éducation nationale désigne une commission d’enquête sur ce sujet.
M. A.

Article précédentDjelfa : deux morts et cinq blessés dans un accident de la circulation
Article suivantSyrie : les Kurdes chassent de nouveau l’EI de Tall Abyad

1 COMMENTAIRE

  1. mazel la nourriture fait la loi, walah c’est honteux, respectez ces professeurs, ils ont raison, hna les intelectuelles laazem on les sou-estime… ne prennez pas en otages les jeunes qui attendent les resultats svp, beaucoup ne mnage presque pas par peur des résultats. Relevez le niveau un peu please, l’lagerie est devenue comme cela, elle s=détient le peuple avec l’alimentation, bon sang de bonsoir, jusqu’à quand?? Lorsque je regarde le tram ns l’avons payé avec notre argent, nous payona nos acahts en euro, comptez et comparez, shime that set…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.